Première fois en Croatie: avis et impressions

visiter la croatie

Voici mon avis et mes impressions après deux semaines passées à visiter la Croatie, ainsi que quelques conseils pour vous aider à organiser votre voyage.

Les Croates

Les gens paraissent bruts et froids au premier abord mais sont très gentils. Attention, généralités: les mecs sont de grands-gaillards et les filles blondes assez grandes au style mannequin avec de fortes poitrines (pas pu m’empêcher de remarquer ça, je ne suis qu’un homme). Ils ne sont pas très reconnaissables parmi les touristes cela dit. La plupart des gens parlent anglais et allemand.

Ne soyez pas choqués, il y a beaucoup de plages naturistes et les Croates n’hésitent pas à se déshabiller complètement devant les gens à la plage.

Sinon, l’atmosphère est relativement tranquille et on se sent en sécurité. On ne voit pas beaucoup de SDF ou de gens en grande misère mais je ne suis pas allé dans la capitale (Zagreb), c’est peut-être différent là-bas.

J’ai remarqué qu’il n’y a pas de mecs barbus ou au style hipster comme on en voit en France ou en Europe de l’Ouest.

Les touristes

Bien évidemment il y a beaucoup de touristes locaux. On croise énormément d’Allemands ou d’Autrichiens. D’ailleurs il y a beaucoup de liaisons de bus avec des villes allemandes et la plupart des Croates parlent allemands (la seconde langue en Croatie). On m’a pris pour un Allemand à plusieurs reprises…

Il y a beaucoup de touristes asiatiques. Les Coréens sont partout avec leurs perches à selfis, surtout à Plitvice et à Dubrovnik. Sinon on croise pas mal d’Anglais, des Américains (surtout à Dubrovnik), quelque Suédois, des Polonais et des Russes.

Il y a aussi pas mal de français à Dubrovnik, et j’ai croisé à plusieurs reprises des jeunes Français qui allaient dans des festivals. Ça me rappelle que lorsque j’ai pris le bus Piran-Rovinj, le chauffeur s’est arrêté pour prendre un mec qui faisait du stop, un Belge de 26 ans qui allait à un festival de reaggea à Pula. Le chauffeur s’est énervé car il voulait être payé mais le Belge avait laissé son argent dans la soute. Le pauvre avait l’air un peu paumé…

J’ai l’impression que la Croatie est une destination pour les très jeunes voyageurs qui veulent y aller à l’arrache, faire du camping ou aller dans les festivals.

La langue Croate

Bonjour se dit: ‘doberdan‘ et merci se dit ‘hvala‘ (comme en Slovénie). Ils disent aussi ‘ciao‘ comme les Italiens. Il y a beaucoup de mots similaires au polonais.

Quelques mots que vous entendrez ou verrez souvent:

  • Moje: SVP
  • Doberdan: bonjour
  • Hvala: merci
  • Konoba: auberge
  • sobe: chambre à louer
  • pivo: bière
  • izlaz: sortie
  • uzlaz: entrée
  • Voda: eau
  • Popust: réductions / soldes

La cuisine Croate

Ce n’est pas une destination pour les végétariens… on y mange de la viande, beaucoup, énormément de viande !!! 90% des restaurants proposent des pizzas, pâtes, lasagnes, frittes et steak, saucisses de viande hachées… Bref ce n’est pas la joie. 

Les Croates se prennent pas la tête pour manger mais honnêtement après trois semaines, j’en avais marre de bouffer du pain et de la pizza ! Donc si vous voulez un bon conseil, faites vos courses au supermarché et cuisinez vous-même. J’ai remarqué cependant qu’il y a pas mal de magasins bio.

Un mot sur les pizzas Croates: elles sont plutôt du style ‘français’ et non pas italien, c’est-à-dire qu’ils mettent dessus du fromage fondant, ce n’est pas comme les pizzas italiennes avec de la bonne sauce tomate et de la mozzarella.

Se déplacer

J’ai rassemblé des infos plus détaillées ici.

Se déplacer est relativement facile, que ce soit en bus ou que l’on ait une voiture de location. Par contre, comme en Slovénie, les bus ne sont pas super ponctuels sur les horaires.

Pour info le signe ‘HR’ sur les voitures ne signifie pas ‘Hongrie’ comme je le pensais, mais Hrvatska (‘Croatie’ en Croate).

Se loger

Je n’ai quasiment fait que du AirBnB en Croatie car tous les hôtels sur Booking étaient déjà pris. Donc pensez bien à réserver à l’avance votre hébergement, surtout si vous comptez venir en été.

Un conseil qui vaut de l’or: prenez des chambres avec la clim’, sinon vous allez crever des chaud !

Budget

La monnaie est le Kuna. Dans l’ensemble les prix sont similaires à la Slovénie, c’est-à-dire pas vraiment bon marché. Ce n’est pas aussi cher que la France mais si vous avez un budget hyper serré, ne venez pas en Croatie ! Pour info, une pizza margherita au restaurant coûte en moyenne 39 Kuna. Les activités sont loin d’être bon marché, surtout à Split (trip en bateau à 100 €… non merci).

Pour faire vos courses, il y a une chaîne de supermarché qui s’appele ‘Kozum‘.

En vrac

Conseils et petites choses que j’ai pu remarquer:

  • Les maisons sont bien entretenues, il y a beaucoup d’arbres fruitiers dans les jardins et des fleurs partout. Bref, c’est un paysage typique méditerranéen.
  • Il y a beaucoup de murs tagués en Croatie. Le tag ‘1950’ que j’ai aperçu à de nombreuses reprises correspond à la création d’un club de foot, semble t-il.
  • Le paysage devient de plus en plus beau au fur et à mesure que l’on se dirige vers Dubrovnik.
  • Il n’y a pas de plages de sable, quasiment que des plages de galets ou de rochers ! donc pensez à prendre avec vous un matelas de plage et des chaussures de plages ! Même si vous les avez oubliées, vous trouverez du matériel de plage dans n’importe quel supermarché.
  • Si vous êtes fan de la série Game of Thrones, vous serez heureux d’apprendre que de nombreux épisodes ont été filmés à Dubrovnik ! D’ailleurs de nombreuses excursions proposent de découvrir les lieux de tournage dans la vieille ville (Spoiler: ça ne vaut pas le coup à mon avis).
  • J’insiste sur les chaussures de plage qui recouvrent bien les pieds: malgré que je portais des tongues, je me suis entaillé l’orteil sur des rochers tranchants en voulant porter secours à une vieille dame qui venait de s’étaler de tout son long sur les cailloux (la pauvre ne bougeait plus et commençait à gémir)… ça m’apprendra à vouloir aider les gens, tiens !

Au final, la Croatie, ça vaut le coup ou pas ?

Les deux endroits que vraiment adorés sont Plitvice et Dubrovnik, donc oui, je pense que ça vaut le coup de visiter la Croatie ne serait-ce que pour voir ces deux sites. Mais est-ce que j’y retournerais un jour ? Non. Je vous recommande de ne pas zapper le Monténégro, facilement accessible depuis Dubrovnik et qui est un super pays à visiter. (Note: je précise encore qu’il ne s’agit ici que de mon humble avis basé sur un voyage de deux semaines en Croatie).

Les plus

  • Plitvice (aussi beau que sur les photos)
  • Dubrovnik
  • Les Croates, froids au premier abord mais très gentils en fait
  • Facilité de se déplacer, en voiture ou en bus
  • L’eau de la mer est vraiment limpide par endroits
  • Proximité de pays sympas à visiter (Slovénie, Monténégro)

Les moins

  • La cuisine
  • Extrêmement touristique
  • Lassitude ressentie après avoir visité un, deux puis trois village côtiers à la même architecture
  • Les chutes de Krka
  • Pas de plages de sable, des galets ou rochers partout !

About the Author

Mat
Créateur de Noobvoyage.fr

2 Comments on "Première fois en Croatie: avis et impressions"

  1. Salut Mat ! Ah si j’avais su que tu venais en Croatie on aurait pu se retrouver ! Je suis à Zagreb depuis six mois environ, j’adore cette ville ! C’est de très loin ma capitale européenne préférée ! C’est marrant de lire ton article car ça m’a rappelé mes premières sensations en arrivant ici. Je pourrais rebondir sur pratiquement tous les points que tu as développé. Tu as parfaitement raison sur les prix sur la côte, ils sont franchement élevés, vraiment abusé quand on sait que le salaire moyen ici est de 700€ par mois.
    Les SDF, il y en a peu dans les zones touristiques (ils sont éjectés par les autorités je pense), mais j’en croise assez souvent à Zagreb, et ce sont des « vrais » pauvres, je veux dire, ils font les poubelles etc. Ca fait terriblement mal au coeur de voir ça. Sinon effectivement très peu de barbus/hipsters, contrairement à Ljubljana qui en regorge (c’est ce qui m’a soulé en Slovénie d’ailleurs). Aucune délinquance en Croatie, même à Zagreb : ma copine se balade seule de nuit dans les rues sans jamais se faire emmerder. Par rapport à la France c’est un bonheur. Et les femmes ici sont juste magnifiques, je confirme :)

    Juste deux petites corrections sur le vocabulaire : « moje » veut plutôt dire « ça marche ». « Molim » ou « molim vas » veut dire stp/svp. Et bonjour c’est « dobar dan », mais « bok » passe sans problème (« salut »). « Ciao » est utilisée en Istrie principalement, mais sinon ils disent « djenia ». C’est une langue hyper compliquée à apprendre avec plein de déclinaisons dans tous les sens (comme le russe et les langues slaves en général). Je prends des cours depuis 2 mois mais j’arrive à peine à formuler mes phrases car je m’embrouille continuellement avec les cas. L’anglais m’est plus qu’utile (pas toujours très bien parlé en dehors des spots touristiques cependant).

    Sinon, je sais que la majorité des touristes viennent en Croatie voir la cote, mais je recommande franchement de visiter l’intérieur des terres aussi. En fait j’ai la sensation qu’il y a ‘deux pays’ en Croatie : la cote et les terres. La côte est blindée de touristes, assez chère, et architecturalement très méditérannéen. En revanche l’intérieur des terres est très sauvage et beaucoup plus bon marché. Il y a de grandes étendues de verdure vallonnée partout, trouées par ci par là de quelques villages typiques d’Europe centrale « froide ». A côté de Zagreb il y a deux petites villes terribles, Samobor et Varazdin. Magnifiques. Et exempts de touristes (en tout cas rien de comparable avec la côte).

    Si jamais tu repasses fais moi signe !

    Jérémy

    • Bonjour je viens en Croatie samedi ,si sa te dit on pourrait ce rencontrer
      Je t’avoue que sa m’aiderait bien car je ne connais pas du tout ce pays, tu pourrais m’aider ?

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


error: Content is protected !!