Road trip en Croatie: mes conseils pratiques

road trip croatie

Voici quelques conseils perso qui pourront utiles si vous décidez de faire en road trip en Croatie avec un véhicule de location, votre propre voiture ou en bus:

Louer une voiture en Croatie

Louer une voiture vaut le coup si vous êtes plusieurs, surtout si vous comptez aller à Plitvice depuis Pula ou Rovinj (il y a des bus directs depuis Zagreb pour Plitvice mais pas depuis l’Istrie !). J’ai opté pour la compagnie FLEET, une des moins chères, même s’il a fallu payer une one way fee de 90 € (si vous ne rendrez pas la voiture au même endroit que là où vous l’avez prise). Vous trouverez à peu près toutes les boîtes de location de voiture connues: Sixt, Hertz, Europcar…

Si vous le pouvez, évitez de faire comme moi et réservez votre voiture le plus tôt possible, dès que vous savez vos dates de voyage. Vous ferez ainsi de belles économies.

À retenir: si vous louez une voiture, précisez votre itinéraire de voyage à l’agence de location car un petit bout de la Bosnie coupe la Croatie en deux sur une vingtaine de kilomètres, vous devrez donc passer une frontière. De même si vous planifiez une visite du pont de Mostar, en Bosnie.

Un conseil important: avant de récupérer les clés, prenez des photos du véhicule de location sous tous les angles et avec le meilleur appareil photo que vous ayez (pensez aussi à afficher la date en surimpression dans les options de votre appareil). C’est ce qui m’a sauvé lorsqu’il a fallu rendre les clés car le mec de chez Fleet à voulu me faire payer pour un tout petit scratch quasi invisible à l’avant de la voiture ! Heureusement, j’avais pris une photo avec mon appareil photo qui m’a permis de faire un zoom et de voir que le scratch était là au moment où j’ai loué la voiture.

Conduire en Croatie

La conduite en Croatie n’est pas compliquée du tout: les routes sont très bien entretenues et en dehors des villes c’est assez facile d’y conduire, même pour un nouveau conducteur. En même temps il n’y a pas beaucoup de chemins pour aller de A à B et les temps de trajets sont assez courts en voiture. Les péages des autoroutes ne coûtent pas très cher.

Faites quand même attention, car les Croates sont souvent au téléphone en conduisant. Il faut faire aussi attention aux Allemands qui roulent à fond la caisse, sans parler des chauffeurs qui débordent sur votre côté de la route dans les virages ! Les limites de vitesses ne sont jamais respectées…

Quelques conseils: pensez à allumer vos phares (c’est obligatoire) et n’oubliez pas de les éteindre ! Faites aussi très attention où vous garez votre voiture ! En effet, la fourrière embarque en priorité les voitures étrangères et les voitures de location: j’ai vu ça en live à Split, avec des voitures mal garées le long de la vieille ville… Donc si vous êtes mal garés parmi plusieurs voitures de Croates, vous pouvez être sûr que vous ne retrouverez pas votre voiture !

Un petit truc pas très important: le signe HR sur les voitures ne signifie pas Hongrie comme je le pensais, mais Hrvatska (Croatie en Croate).

Se déplacer en bus en Croatie

Si vous réservez votre billet de bus en ligne, pensez à l’imprimer: c’est totalement stupide mais certains chauffeurs n’accepteront pas que vous montiez à bord si vous avez seulement le billet sur le smartphone, et pas en papier ! Si vous avez des bagages à mettre en soute, il faudra payer 10 kuna au chauffeur de bus (c’est partout pareil).

Sinon, comme en Slovénie, les bus ne sont pas super ponctuels, voire même totalement à la bourre.

Un bon conseil: asseyez-vous du coté droit du bus pour profiter de la vue, la mer se trouve sur votre droite si vous descendez plus au Sud.

Pensez à réservez à l’avance sur le net ou dès que vous arrivez quelque part pour organiser votre départ, car les bus sont souvent blindés de monde en été.

Où aller en Croatie ? Mon itinéraire perso

Voici l’itinéraire que j’ai effectué en Croatie et qui pourra vous aider à planifier votre voyage et savoir où aller en Croatie. Ce n’est pas compliqué, je suis parti de la péninsule au Nord-Ouest (l’Istrie) et je suis descendu dans le Sud jusqu’à Dubrovnik en passant par les lacs de Plitvice et tous les sites touristiques à voir en chemin. La route classique, quoi. En même temps en Croatie il n’y a pas 1000 itinéraires possibles.

Le premier endroit que j’ai visité en Croatie fut la ville de Rovinj. J’y suis allé en bus depuis la ville de Piran en Slovénie.

Coût du bus Piran (Slovénie) – Rovinj (Croatie): 8,30 € + 1€ pour le bagage en soute. Temps de trajet: 2:00 de route.

Impressions sur Rovinj: Très jolie ville, plus jolie et plus grande que Piran en Slovénie. Il y a beaucoup d’allemands ! D’ailleurs tout le monde me prend pour un allemand !

À faire pas loin de Rovinj si vous avez le temps:

  • le fjord de Lim
  • voir les dauphins
  • visiter les îles
  • prendre le bateau pour Katarina Island et y passer la journée à se baigner et bronzer. Il y a des douches gratuites.

De Rovinj à Pula: 50 minutes en bus. Prix: 33 kuna.

Pula est plus grande que Rovinj. Il y a un grand colisé romain, assez impressionnant.

La plage de Rovinj est éloignée du centre. Il faut prendre le bus 2a direction Verudella pour s’y rendre (11 kuna). Pour le retour, prendre le bus 3a. Il y a une super crique à visiter à pied. Prévoir un matelas de plage !

Perso, je n’ai pas trop aimé Pula, mais il faut dire aussi que j’étais super malade (je vous passe les détails mais évitez les restos vegan/végétariens de la ville).

À Pula, j’ai loué une voiture puis direction les lacs de Plitvice: un MUST

Après Plitvice, visite de l’île de Pag: ville très jolie. C’est petit et très sec. Littéralement rien à part des rochers mais la plage est jolie.

Si vous avez une voiture, arrêtez-vous avant le pont qui mène à l’île de Pag pour prendre des photos, ça vaut le coup !

De Pag, je suis allé à Zadar. La plus grande ville que j’ai vue en Croatie jusqu’à présent.

Après Zadar, visite des chutes de Krka (j’ai passé la nuit à Skradin).

Après Krka, direction Šibenik: très belle ville, c’est petit mais on y voit de jolis bâtiments. C’est mieux que Zadar. Plus calme et plus authentique, Šibenik mérite une heure ou deux de visite.

Ensuite, je suis retourné à Skradin pour y passer la nuit.

Skradin: jolie ville aux bâtiments colorés. En fin de journée, allez vous baigner dans la rivière, il y a peu de monde ! À faire absolument après une visite des chutes de Krka !

Après Skradin, direction Trogir (inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO).

Attention, essayez de vous garer dès que possible et ne PAS traverser le pont en voiture car il y a un trafic de dingue !

Après Trogir, direction Split pour rendre la voiture de location.

Split est une très grande ville, beaucoup de trafic assez bordélique. C’est plus grand que Zadar. Vous pouvez faire une balade le soir le long de la promenade, pour admirer les yachts de luxe. La ville est joliment éclairée. Restaurant testé: le toto’s burger. Beaucoup de queue pour des hamburgers n’ayant rien d’exceptionnel (trop salés).

Attention, à Split, les pavés sont super glissants s’ils sont mouillés!

Depuis Split des excursions partent pour visiter les cinq îles et la ‘blue & green caves‘ (où il est interdit de nager) + hvar. Prix entre 90 et 110 euros !

Si vous avez une journée en trop ou que vous voulez faire du shopping et profiter de la climatisation, allez au Mall of Split. Il y a une navette gratuite pour y aller depuis le centre.

De Split à Dubrovnik:

En bus, 4h50 de route. On a effectué un stop à la frontière bosniaque, vérification des passeports à l’entrée et sortie.

Le paysage est de plus en plus beau au fur et à mesure que l’on descend dans le Sud de la Croatie. Surtout après la frontière bosniaque, on voit des petites îles et des criques magnifiques. Pensez à vous installer du côté droit du bus pour profiter de la vue.

Arrivée à Dubrovnik:

J’ai directement enchaîné avec la visite du Monténégro (mon bus était en retard, je n’avais rien à bouffer bref, pas la joie).

Si vous prévoyez d’aller au Monténégro en bus, réservez votre place le plus tôt possible. Il y a une longue file de voitures à la frontière avec le Monténégro. On a été bloqués pendant une heure et obligés de descendre du bus à la frontière Croate pour vérifier le passeport. Puis re-obligé de montrer passeport à la frontière avec le Monténégro.

Bref, je passe les détails sur mon séjour au Monténégro et j’enchaîne directement avec mon retour en Croatie.

La ville de Dubrovnik:

À faire absolument: prendre le bateau pour l’île de Lokrum. L’aller-retour en bateau depuis la marina coûte 100 Kuna. C’est sympa à faire, n’oubliez pas de prendre chaussures marines, masque/tuba, maillot de bain et serviette ou matelas de plage car il n’y a que des plages de rochers ! Il y a des douches gratuites. On peut y voir beaucoup de lapins et de paons qui n’ont pas peur des humains.

En se promenant un peu je suis tombé sur un bâtiment à visiter avec le trône de fer et des vidéos sur la série Game of Throne.

Un conseil: prenez la Dubrovnik Card ! Vous bénéficierez de 10% de réduction si vous l’achetez sur internet ! Elle coûte 110 kuna pour un jour et ça vaut le coup. Elle inclut la visite de la muraille et de plusieurs musées (certains avec la climatisation, yes!). La Dubrovnik Card inclus aussi les bus gratuits pendant 24h.

La visite de la muraille se fait en 1:30 – 2:30 si vous faites le musée maritime et que vous vous arrêtez pour prendre un max de photos. À faire tôt le matin ou en fin de soirée pour qu’il y ait moins de monde.

Le budget à prévoir

Quelques conseils pour faire des économies:

  • Si vous louez une voiture, voyagez à plusieurs et partagez les prix de la location et de l’essence
  • Gardez toujours un petit billet de 10 Kuna à donner au chauffeur de bus si vous devez laisser un bagage dans la soute
  • Louez des chambres avec une cuisine pour faire votre propre bouffe: vous ferez des économies et vous éviterez la routine pizzas/frites des restaurants
  • Plus vous réservez à l’avance votre hôtel, voiture, billet d’avion à l’avance, moins ce sera cher.
  • Dans les restaurants, comparez les prix des plats en Kuna/Euro pour voir lequel revient le moins cher.
  • Enfin, ça paraît logique mais si vous le pouvez, voyagez hors-saison touristique.

Lien utile

Carte touristique de la Croatie à télécharger gratuitement pour bien préparer votre road-trip

tags: road trip en croatie, croatie road trip, trip croatie, road trip croatie 10 jours, road trip croatie 15 jours, road trip croatie 1 semaine, road trip croatie budget, road trip slovenie croatie

About the Author

Mat
Créateur de Noobvoyage.fr

Be the first to comment on "Road trip en Croatie: mes conseils pratiques"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


error: Content is protected !!