Infos pratiques Corée du Sud

Carte Corée du Sud

  • Budget: 30-50 € par jour
  • Capitale: Seoul
  • Population: 48,7 million
  • Langue: Coréen
  • Monnaie: le Won (KRW)
  • Religion principale: Bouddhisme et chrétiens
  • Climat: tempéré
  • Quand y aller: Avril à début Novembre

Introduction

On peut décrire la Corée par sa position qu’elle occupe sur la carte: un pays à mi-chemin entre la Chine et le Japon. On peut considérer la Corée du Sud comme une île coupé au Nord par une frontière sous haute surveillance, mais bien reliée par ferry avec la Chine et le Japon. Malgré ça et à part les américains qui y vont pour enseigner l’anglais, la Corée est mise de côté par de nombreux voyageurs qui lui préfèrent ses voisins plus touristiques et peuplés.

Les plus

  • La vie nocturne
  • Aller là où peu de touristes vont
  • L’impression d’être dans une version parallèle du Japon (moins chère)
  • Seoul la nuit
  • L’amabilité des coréens
  • Busan
  • Jeju Island
  • Goûter les plats typiques coréens
  • Visiter les parcs nationaux
  • Le marché aux poissons de Busan

Les moins

  • Manque de grosses ‘attractions’ comme en Chine ou au Japon
  • Plutôt cher comparé à l’Asie du Sud-Est
  • Temples moins impressionnants qu’au Japon
  • La DMZ, à moins d’être un passionné de la guerre entre les deux Corée.

climat

Quatre saisons distinctes. Hiver très froid. L’été est humide et il pleut beaucoup.

budget

Moins cher qu’au Japon ou en France, mais plus cher qu’en Chine ou en Asie du Sud-Est. Comptez 30-40 euros par jour.

argent

De nombreux distributeurs (regardez dans les supérettes). Cartes de débit/crédit acceptées partout.

Visa

90 jours à l’arrivée, possibilité aussi d’y aller en Working Holiday Visa pour un an.

Drogue/cigarettes/alcool

Drogue: Marijuana illégale et très mal vue en Corée du Sud, assimilée à l’héroïne ou au crack. Ne prenez pas le risque.

Cigarettes: paquet de Marlboro à 2700 Won (1,85€)

Alcool: Testez le Soju, qui est certainement l’alcool coréen le plus connu et pas cher en plus. Sinon essayez le Makgeolli, un alcool doux qui ressemble à du lait.

On peut acheter de l’alcool et cigarettes dans les supérettes et supermarchés.

Vous constaterez aussi que de nombreux coréens seront bourrés en publiques sans que cela ne semble gêner (jetez un oeil à ce blog pour voir le résultat en photos). La Corée étant un pays très sure je pense que certains en profitent pour se poser n’importe où sans problème.

Rencontres

  • Locaux: les coréens sont amicaux mais peu parlent anglais ou sont trop timides pour l’utiliser. C’est un pays très traditionnel en dehors des grandes villes. Ne soyez pas surpris si les vieux vous donnent de grand coups d’épaules pour se frayer un passage dans le métro, pour eux c’est normal de faire ça.
  • Autres voyageurs: Pas vraiment de profil type à part ceux qui voyagent depuis l’Europe en trans-sibérien et ceux qui transitent au Japon. La plupart des étrangers sont là-bas pour enseigner l’anglais ou bosser dans d’autres domaines. Pas de concentrations majeurs de touristes à part peut-être vers la DMZ ou autour de Séoul et Gyeongju.
  • Beaucoup de touristes coréens dans les parcs nationaux.

problèmes et désagréments

Les vieux coréens peuvent vous donner de gros coup d’épaules dans le métro. Ils font ça à tous le monde, pas seulement aux étrangers donc ne vous formalisez pas.

dangers

  • R.A.S. La Corée du Sud est un des pays les plus sûrs au monde.
  • Fille seule: aucun problème.

itinéraires

La plupart des visiteurs restent à Séoul et vont voir la DMZ. il n’y a pas vraiment d’itinéraire touristique entre les lieux intéressants, mais le train à grande vitesse qui va à Busan est le chemin le plus populaire du pays, Busan étant le point de départ vers le Japon avec Gyeongju.

transports

Se déplacer est simple. Bon réseau de bus et trains, bon marché.

  • Trains: excellents, rapides et pas chers, bonnes connections entre les villes (surtout Busan/Seoul qui a un TGV). D’autres destinations peuvent être plus rapides à joindre par bus.

L’équivalent du Japan Rail Pass existe en Corée du Sud (un forfait de train uniquement pour les touristes étrangers).

  • Bus: Bus longue distance plus nombreux que les trains et partent toutes les 5 minutes. Il en existe deux types: basic et intercity. Très bonne qualité, avec des pauses aux stations services et parfois un film. Pas nécessaire de réserver à l’avance ou d’attendre trop longtemps. Les prix sont moins élevés que le TGV mais ils mettent plus longtemps (5 heures pour Seoul-Busan).
  • Avion: Nombreux vols internes mais inutiles comparés au bus ou la rapidité du TGV, à part pour se rendre à Jeju Island.
  • Ferry: Avec plusieurs centaines d’îles autour des côtes principales, les options de voyage en ferry sont nombreuses. Les principaux ports sont Incheon, Mokp, Wando, Yeosu et Busan. Les prix sont plus élevés pour Jeju Island.

Vers la Chine, Japon et Russie:

Vers la Russie: Zarubino (vers Vladivostok, le dernier stop du Trans-Siberian), il y a des ferrys deux fois par semaine pour Sokcho. Cela prend 18 heures donc optez plutôt pour l’avion.

Vers la Chine: les plus populaires sont Dalian/Dandong/Qindao et Tanggu/Tianjin pour Beijing. Notez qu’il est impossible d’avoir un visa chinois depuis la Corée à moins d’être résident.

Vers le Japon: de Busan à Fukuoka et Shimoneseki.

logement

Beaucoup de choix pour les backpackers dans les grandes villes, un peu moins à la campagne. Pensez à réserver à l’avance.
Possibilité de loger aussi dans des motels ou love hotels, trouvables vers les gare de trains ou routières.

nourriture

Nourriture plutôt bizarre, parfois excellente mais ULTRA ÉPICÉE !!! La plupart des resto n’ont pas de menus en anglais donc révisez votre coréen avant. Beaucoup de plats à tester, peu chers et surprenants. Sinon beaucoup de fast food occidentaux et de cafés à Seoul, ce qui est surprenant.

Possible aussi d’acheter de la nourriture directement dans les supérettes qui disposent de micro-ondes et eau bouillante si vous acheter de la soupe ou café lyophilisé.

Végétariens: Pas terrible pour les végétariens, à moins d’être pas très difficile. Beaucoup de fruits de mers et poissons.

Media

Seoul a un super magasin de bouquin en anglais (quelques livres dans d’autres langues je crois), avec du neuf et de l’occaz, les prix sont vraiment bas et si vous lisez en anglais ça va vous plaire ! le nom: Whatthebook (comment y aller)

Communications

Internet

La plupart des backpacker hostels ont internet et le wi-fi est dispo à peu près partout. Les connections sont ultra rapides. Des cafés internet de style japonais peuvent être trouvés dans les grandes villes, cherchez juste le signe ‘PC-Bang’ (Bang veut dire chambre). La plupart des téléphones occidentaux ne fonctionnent pas la-bas.

Carte SIM

Vous ne pourrez pas acheter une carte SIM immédiatement à votre arrivée en Corée du Sud, il faudra attendre 3 ou 5 jours le temps que vos infos soient enregistrées dans le système informatique de l’immigration.

Le plus simple pour savoir comment et où obtenir une carte SIM sera de demander au staff de votre hôtel ou à d’autres étrangers vivant en Corée.

Sinon, il est possible de louer un téléphone en arrivant à l’aéroport.

Opérateur: SK Télécom

Comment faire ?: Si vous êtes à Séoul, allez à la gare de Yongsan puis rentrez dans le I’Park Digital Mall, montez au 8ème étage – Trouvez le bureau de SK Telecom situé à l’autre bout du centre commercial où se trouve tous les autres magasins de téléphone portables. Il vous faudra votre passeport et une adresse (celle de votre hôtel par exemple). La carte SIM coûte 7700 Won, la recharge 10000 Won pour 40 minutes, valide 30 jours. Pour recharger appelez le 11.

quoi emmener

Tout est trouvable sur place.

note globale: 7,5/10

          

Tags: voyage corée du sud, conseils voyage corée du sud, partir en corée du sud, quoi voir corée du sud, quoi faire corée du sud, prix cigarettes corée du sud, visiter la corée du sud, budget corée du sud

About the Author

Mat
Créateur de Noobvoyage.fr

5 Comments on "Infos pratiques Corée du Sud"

  1. Bon, c’est un vieux post, mais comme je reviens de quelques jours en Corée grace à Entre Paris et Séoul (Seoul – Andong – Gyeongju – Busan – Haeinsa – Jeonju), je peux dire que j’ai adoré (pas autant que le Japon mais pas loin).
    On dit que les Coréens sont froids, ben on a pas du rencontrer les mêmes (Du moins, ils ne sont pas plus froids que les Français) ! Si vous avez l’air perdu, vous serez sur que quelqu’un viendra vous aider. Dans les hotels on vous donne des petites cartes avec noté en gros : « Si vous retrouvez cet étranger, merci de le rapporter à notre hotel ». Haha. Ne craignez donc pas de vous perdre ! (Ce qui peut arriver très très facilement surtout à Seoul)
    A Jeonju, faut penser à faire l’expérience du Bibimpap et découvrir l’usine de papier traditionnel. Le Hanok Village de cette ville est très sympa aussi.
    Si vous pouvez dormir au Jeongjaeongtaek Hanok Guesthouse, n’hésitez pas ! Dormir sur de la litterie coréenne, c’est une expérience ! <3
    Jetez un oeil sur le Quartier chic de Bukchon à Seoul, c'est touristique mais vraiment beau.

    Enfin, il y aurait tellement de choses à conseiller ! Mais j'arrête de squatter ce post !

    Merci

  2. Sympa cette petite page sur la Corée :) J’ai hate de voir tout ça!

  3. Allô! Je suis un sud-coréen est habite en aréa du sud-est en Corée du Sud. La neige a tombé très fort dans mon ville.(Les vols aériens domestiques sont été annullés.) :=-)

  4. La Corée est vraiment un très beau pays, mais aussi très dépaysant, et tellement moins onéreux que le Japon.

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Comparatif pays

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


error: Content is protected !!