Infos pratiques Inde

Carte Inde

  • Budget: 20 Euros par jour
  • Capitale: New Delhi
  • Population: 1,2 milliards
  • Langue: Hindi, Anglais
  • Monnaie: Roupie indienne (INR)
  • Religion principale: Hindouisme, Islam, Bouddhisme et Sikhisme
  • Climat: Tropical au Sud, et tempéré au Nord
  • Quand y aller: Octobre à Mars (sauf au Sud-Est) Avril à Septembre (pour faire du trek dans l’Himalaya, et pour le Sud-Est)
  • Visa: obligatoire, impossible de l’obtenir sur place à l’arrivée dans le pays. Depuis la France, obligation de passer par ce site. Faisable par courrier, dans tous les cas il coûte 65 Eur si vous allez le récupérer à Lyon ou Paris ou 89 Eur (!) par courrier. Sinon, faites la demande à l’ambassade indienne du pays où vous vous trouvez.

:!: Le visa est valable 6 mois à partir de la date de délivrance et non d’entrée sur le territoire !!! (je me suis fais avoir)

Introduction

Je me rappellerai toujours ce Suisse rencontré dans un bar de Khao San Road à Bangkok à qui je venais de dire que ma prochaine destination était l’Inde. Je croyait qu’il se foutait de moi: « tu verras là-bas, c’est terrible, j’y suis allé y’a des mendiants partout  c’est sale, ils essayent tous de t’arnaquer !!! ». Après avoir voyagé en Indonésie, Thaïlande et Cambodge je pensais avoir tout vu. Et bien voilà ma première impression une fois débarqué en Inde:

Mais qu’est-ce que je fous ici?

Bref, tout ça pour dire que si vous êtes vraiment en noob en voyage, n’y aller pas pour une première fois. Vous seriez dégoûté du voyage et plus jamais vous ne sortiriez de votre Saône-et-Loire profonde.

Même pour ceux qui ont un peu de kilométrage derrière eux, et bien… attendez-vous à une grosse baffe dans la gueule (tu le sens bien mon choc culturel hein) et une expérience qui vous marquera pour le restant de votre vie.

Les plus

  • La nourriture indienne (attention c’est parfois méchamment épicé)
  • Le choc culturel
  • Hampi
  • La culture
  • Les couleurs des habits traditionnels
  • Les temples dignes de Tomb Raider ou Indiana Jones

Les moins

  • La pauvreté extrême (et la pression morale de donner aux mendiants)
  • La crasse, les odeurs, le chaos, la pollution, les distances, la chaleur, la poussière, le bruit
  • Les animaux qui se baladent partout et peuvent être dangereux (vaches, cochons, chiens, singes)
  • L’attention excessive que l’on suscite en tant que voyageur (lourdingue par moment)
  • L’état des routes (bus de nuit: attendez vous à être secoué si vous êtes tout au fond)
  • Manger avec les doigts
  • Devoir négocier pour tout
  • Avoir la tourista (ne riez pas, 99% de chance que vous l’attrapiez)
  • Le prix d’entrée du Taj-Mahal (et se faire taxer plus car vous êtes un occidental, prix du visa également)

à voir/à faire

  • Admirer le coucher du soleil à Hampi
  • Mumbai
  • Ajanta et les grottes d’Ellora
  • Udaipur et Jaipur
  • Temple de Khajuraho (pour les coquins)
  • Jaisalmer
  • Parc nationaux où vous pouvez tomber nez-à-nez avec des tigres
  • Jodhpur (dont le fort apparaît dans « The dark knight rises »)
  • Le Taj Mahal
  • Madurai
  • Amristsar
  • Goa et Kerala
  • Konarak
  • Balade en bateau sur le Gange à Varanasi (ayez l’estomac solide, cadavre à gogo !)
  • Goûter toute sorte de plats indiens
  • Les différents festivals (dont le festival des éléphants de Jaipur)

Climat

Les températures en mai et juin peuvent être insupportables. Il fait quasiment toujours chaud dans le Sud et les montagnes du Nord peuvent être inaccessibles en hiver. Il y aura plus de touristes durant les saisons les moins chaudes, mais la chaleur en Inde peut vraiment vous gâcher votre voyage, donc mieux vaut planifier votre trip de façon à y aller au bon moment.

Dans l’ensemble avant et durant la mousson, l’humidité et plus problématique que la chaleur. Quand des endroits comme Delhi atteignent les 40°c en avril/mai, rester dans votre chambre avec la clim à fond. A l’inverse de larges parts du territoire sont montagneuses ou désertiques et il peut y faire très froid la nuit. Les mois d’hiver (novembre à mars) ont des températures relativement fraîches et le ciel est dégagé.

En général, la meilleure période pour y aller est d’octobre à mi-avril. L’été va de mars à juin, la mousson de juillet à septembre. Octobre est un mois plutôt chaud et l’hiver va de novembre à février. A la mi-hiver le Nord d’Udaipur (Rajasthan du Sud) est plutôt froid le matin et le soir et il fait vraiment froid au Nord de Delhi.

Les endroits à éviter sont:

  1. Les plaines du Nord et du Sud d’avril à juillet
  2. Les côtes de mai à septembre
  3. Les villages en altitude du Nord de l’Inde de mi-décembre à février et de mi-juillet à mi-septembre
  4. Ladakh d’octobre à mai

budget

Les prix augmentent d’une année à l’autre (suivant le cours du pétrole aussi) mais en général c’est l’un des pays les moins cher pour les routards. Peu vous coûter un poil plus cher que prévu puisqu’il y est facile de dépenser son argent pour avoir un peu plus de confort et car tout y est bon marché. Les villes comme Mumbai sont plus chères que le reste du pays. Pour infos en 2009 j’y ai dépensé environ 600 euros en un mois.

argent

Distributeurs dans les grandes villes et les cartes de crédit peuvent être utilisées pour acheter vos billets d’avions. Sinon beaucoup de bureaux de changes dans les lieux touristiques. Essayez d’avoir toujours de la petite monnaie sur vous car ils ne rendent pas la monnaie parfois.

Drogue/cigarettes/alcool

Drogue

Le Bhang est normalement servi légalement comme un yaourt à boire (lassi) et fait à base de feuilles de chanvre. Ca vous défonce bien, ou alors vous ne sentirez rien du tout ou alors vous ne vous sentirez pas super bien (ça dépend des boissons).

L’herbe est illégale, même si vous verrez des indiens en fumer, mais facilement trouvable dans les régions montagneuses, vers Pushkar, Goa et d’autres endroits.

Le cannabis sous toutes ses formes (ganja (herbe) et charas (hash)) est largement disponible dans toute l’Inde, mais est illégale dans la plupart du pays. En avoir sur soi peut vous mener directement en prison.

Toutefois certains Etats (notament Utar Pradesh, Bihar, Rajasthan, Madhya Pradesh, Uttarakhand et Orissa ) la seule façon légale et socialement acceptée de consommer du canabis est le bhang, une préparation vendues dans des magasins autorisés par le gouvernement qui peut être fumée, vendu en cookies, chocolat et le célebre bhang lassi, une version à l’herbe de la boisson au yaourt. Vous pouvez choisir le dosage donc faites gaffe si vous choisissez la version forte. C’est aussi parfois vendu en tant que ‘special lassi’ autour de 30-50 roupie (beaucoup plus cher qu’un lassi normal. Les effets du bhang peuvent être lents, donc si vous n’en avez jamais pris testez votre tolérance à ce truc et allez-y molo.

Bon à savoir aussi, dans l’état du Penjab 67% des foyers ruraux abriterait au moins une personne dépendante à la drogue particulièrement le long de la frontière avec le Pakistan qui est le point d’entrée de l’héroïne en Inde.

Alcool

Suite à l’indépendance du pays, la Constitution Indienne déclara que le but du gouvernement serait la prohibition totale de l’alcool. Toutefois la législation dépend des États. La consommation d’alcool en Inde n’est pas aussi courante qu’en Occident et peut être soit mal vue soit acceptée ouvertement. On en trouve que dans les établissements ayant l’autorisation nécessaire, ou dans les wine shop, bien que certains en vendent sans autorisation. L’alcool ne se consomme presque jamais pendant les repas, et encore souvent seulement dans un but d’enivrement. La consommation d’alcool n’est pas toujours très bien vue, surtout pour les femmes.

L’Etat du Gujarat est prohibiteur et il sera très difficile d’en trouver, même pour un étranger qui théoriquement profite d’un régime particulier. Cependant l’enclave de Diu, une île anciennement portugaise séparée du Gujarat par deux bras de mer, connaît un commerce de l’alcool complètement libre. Il en est de même pour le territoire de Pondichéry enclavé dans le Tamil Nadu, aussi prohibiteur.

  • La bière la plus connue est la Kingfisher
  • Il existe beaucoup de rhums ou whiskys locaux imbuvables, si bien que les Indiens les mélangent avec de l’eau chaude. Il y a de nombreux problèmes de cécité causés par ces alcools de mauvaise qualité.
Les prix dépendent des Etats, en particulier pour les vins forts, mais attendez vous à payer 50-100INR pour une grande bouteille de bière et entre 170-250INR pour une bouteille de Rhum Old Mond de 750 Ml.

La production de vin fut encouragée durant l’époque de la colonisation portugaise et anglaise puis l’opinion publique et la religion suivi de la prohibition on vu sa disparition. Depuis les années 90 L’Inde produit quelques vins dans les collines de Maharashtra notament. Un peu cher (500INR la bouteille) et plus limité a du vin blanc. ‘Chateau Indage’ ou ‘Sula’ sont les plus réputés.

Certaines boissons sont illégales (comme le tharra fait de canne à sucre et le toddy fait à partir de noix de coco) mais largement trouvables dans certains états. Mieux vaut les éviter car elles peuvent s’avérer dangereuses. Dans l’ancienne colonie portugaise de Goa vous trouverez une liqueur appellée  fenny orfeni, faites de noix de cajou et de noix de coco.

dangers

Dans l’ensemble l’Inde est plutôt sûre pour les touristes étrangers hormis quelques pick pocket et arnaques en tout genre. Vérifiez tout de même avec votre ambassade et suivez les news pour voir la situation si vous allez au Nord-Est (Assam, Nagaland, Tripura et Manipur). Faites aussi attention si vous sortez la nuit.

Malheureusement les vols sont plutot courant dans les lieux touristiques, mais rarement avec violence. Soit vous aurez affaire à des pick pockets ou alors quelqu’un piquera vos affaires dans votre chambre lorsque vous vous absenterez (prenez un bon cadenas).

Si vous manipulez de l’argent dans la rue, par exemple pour acheter quelque chose, on peut ne pas vous rendre le change exact ou essayer de vous arnaquer (à Delhi particulièrement, y compris par les vendeurs officiels aux endroits touristiques, les officiers de police aux stand de taxi prépayé ou les marchants dans la rue) Comptez votre cash avant de le donner et insistez à ce qu’on vous rende la some correcte

Aussi, mettez vous d’accord sur les tarifs et paiements pour des services clairement à l’avance, n’hésitez pas non plus à l’écrire sur un papier. Ne donnez pas plus que convenu, peut importe l’explication offerte au moment de payer. Prenez ce qui vous appartient, payez ce qui était convenu et barrez-vous. Ça vous paraîtra bizarre la première fois lors de votre premier voyage en taxi mais ça deviendra une seconde nature au bout de la  15ème fois. Si vous prenez un rickshaw (genre de tuk tuk) évitez de monter si il y a déjà quelqu’un à bord, ça fera plus de confusion pour vous sinon.

A partir du moment ou vous êtes un occidental vous attirerez l’attention des mendiants et des rabatteurs. Les mendiants iront jusqu’à vous toucher et vous suivre sur 100 mètres. La meilleure chose à faire est de les ignorer et faire comme s’ils étaient invisible. Si vous commencez à leur parler ou a les regarder dans les yeux vous êtes foutu ! Le plus longtemps vous leur portez attention le plus longtemps ils vous suivront. Leur donner de l’argent n’es pas conseillé sinon attendez vous à une vague de mendiant qui va déferler sur vous en espérant la même chose.  Soyez patient comme partout en Inde et devenez un être au coeur de pierre insensible à la misère.

:idea:  Habillez-vous comme les locaux pour essayer de passer inaperçu (portez un chapeau si il faut)

Les voyageurs se verront offrir de nombreux services ou assistance, demandez d’abord combien ça vous coûtera. Si vous visitez des temples et que l’on vous propose de participer à une cérémonie religieuse demandez d’abord si il y a quelque chose à payer et ne les laissez pas vous mettre la pression pour faire une donation. Barrez-vous simplement.

Faites attention le soir si vous êtes dans un endroit isolé et que vous devez prendre le bus de nuit. Demandez à votre hotel si tel ou tel endroit est craignos.

Si vous voyagez en bus ou en train n’acceptez pas de nourriture d’un étranger même s’il vous parait amical (des voyageurs on été drogués et volés de leurs possessions y compris leurs fringues).

Si vous avez besoin de renseignement demandez à un homme plutôt qu’à une femme car ce serait mal vu ou soyez ultra respectueux si vous devez le faire.

Sur la route, que ce soit en bus ou en rickshaw demandez à descendre si votre chauffeur est un fou du volant. Les routes indiennes sont juste hyper dangereuses. Prenez le train autant que possible.

Enfin, ne soyez pas non plus parano tout le temps, certains indiens sont justes curieux et voudront vous prendre en photo et vous poser pleins de questions (d’ou vous venez, si vous êtes marié etc…)

Rencontres

Locaux: Avec tellement d’arnaques on pourrait devenir blasé mais en fait les indiens sont des gens vraiment accueillants (et curieux surtout: restez assis seul dans n’importe quel lieu touristique et vous verrez les gens venir vous parler naturellement au bout de 30 sec!). La campagne est très conservative, donc habillez -vous modestement pour éviter de heurter leur sensibilité et surtout pour les filles afin d’éviter d’être la cible d’attention non voulu.

Autres voyageurs: varié, beaucoup de touristes indiens aux endroits les plus touristiques durant la saison haute. A part les indiens il y a des voyageurs européens, américains et australiens/kiwis. Aussi des coréens et japonais voyageant seuls et beaucoup d’israéliens  à Goa.  Et bien sûr, étant en Inde il y a aussi beaucoup de routard extrême pas très bavards (qui pensent avoir l’expérience ultime) en dehors des endroits touristiques ainsi que des paumés de la vie en quête de spiritualité.

problèmes et désagréments

Cela dépend quelle partie du pays vous visitez. Si vous voyagez à Johdpur ou Varanasi la différence sera notable. Le premier étant à un niveau supportable et le second le pire que vous puissiez supporter. Dans l’ensemble il y a une tonne de désagréments en Inde, qui vous tombe dessus sans prévenir (mais ça varie d’un endroit à l’autre).

Apprenez à être zen. Ne vous faites pas marcher dessus, soyez ferme et gardez votre sens de l’humour quand vous parlez (s’énerver n’avance à rien). L’Inde est un super pays à visiter mais ça vous demandera un peu de temps pour vous ajuster et vous y habituer (au moins une semaine).

Filles seules: attendez vous à beaucoup d’attention et à ce qu’on vous fasse des avances.

Eviter de porter un short, mettez plutôt un pantalon large genre baggy, portez des tee shirts à manches longues, ainsi que tout ce qui est près du corps.

Les filles jeunes et les ado doivent faire particulièrement attention surtout si vous visitez des coins un peu paumés dans les campagnes.

Dans tous les cas les hommes vous regarderons, et si on vous pose des questions dites simplement que votre mari vous attend à l’hôtel. A noter aussi que regarder fixement les autres n’est pas mal perçu en Inde comme ça peut l’être en France et que vous serez regardée plus par curiosité que comme étant vue comme un objet sexuel.

Derniers conseils: ne vous baladez pas seule la nuit, ne buvez pas dans les bars toute seule et ne soyez pas super amicale avec les hommes indiens car ils pourraient mal l’interpréter (les « potes filles » ça n’existe pas dans la culture indienne).

Ne faites pas les allumeuses car l’Inde n’est pas le genre de pays ou vous serez appréciée en étant sexy ou débauchée.

itinéraires

Delhi, Agra, un tour dans le Rajasthan ou Himachal Pradesh puis vers Goa ou Varanasi pour poursuivre vers le Népal.

transports

  • Bus: Les bus locaux et gouvernementaux sont ok, mais pas super agréables pour de longues distances. Mieux vaut les bus privés ou partager un taxi à plusieurs. Certains touristes louent une voiture avec chauffeur, ce qui peut être une bonne idée à condition d’avoir un bon chauffeur mais peut s’avérer cher si vous êtes seul ou deux seulement.
  • Trains: Le système ferroviaire est plutôt bien foutu, et aussi le plus grand employeur du monde. Il y a beaucoup de choses à dire concernant les voyages en train en Inde. Retenez simplement qu’il vaut mieux réserver à l’avance car certains trains se remplissent vite sur les routes les plus populaires (mumbai – goa / delhi – agra). Acheter un ticket peu être galère (soyez prêt à pousser !) mais il y a parfois des guichets réservés aux touristes étrangers. Beaucoup d’agences peuvent réserver les billets pour vous avec des offres spéciales pour les touristes.
  • Avions: Voyager en train vaut le coup si vous avez le temps, mais l’avion est la solution si vous avez un temps limité. L’avantage est la réduction de 30% offerte au moins de 30 ans sur les vols de Air India, mais pensez à réserver à l’avance. Attendez-vous a des retards et annulation (Jet et Kingfisher on la meilleure réputation).
    • Aller à Kathmandu (Népal): Cela prend deux jours depuis Varanasi (avec un arrêt) en bus. Il est plus simple d’y aller en avion, facilement arrangeable depuis Calcutta, Varanasi ou Delhi.

logement

  • Beaucoup de choix pour vraiment pas cher, mais très basique, bruyant et chaud si vous n’avez pas la clim. Si vous allez à Goa durant le nouvel an ou un lieu touristique durant les vacances ou jours fériés, pensez à réserver. Sinon il y a des rabatteurs partout et ça vaut le coup d’aller faire la tournée des hôtels pour trouver ce qui vous convient le mieux.
  • L’eau chaude est normalement dispo partout sauf au Sud. Elle peut aussi être payée en extra en plus du prix de la chambre.
  • Ayez toujours votre passeport avec vous car la plupart des hôtels le demande lors de l’inscription au registre, et peuvent le garder jusqu’à votre départ.
  • Des coupures de courant peuvent arriver dans les hôtels bas de gamme.
  • Coût moyen: De 5 euros à 15 euros pour une chambre double. Beaucoup plus cher à Mumbay, les autres grandes villes, durant les festivals et à Goa à Noel/nouvel an. Pour plus de confort vous pourrez avoir une jolie chambre pour 20 euros.

nourriture

  • Excellente, beaucoup de choix. Très épicé aussi (pour tuer les bactéries). Essayez les tali, lassis, chapatis…
  • N’ayez pas peur de tomber malade car vous pourriez passer à côté de plats excellents. Le paradis pour les végétariens.
  • Note: 8,5/10 

Internet

Beaucoup d’accès à internet, mais souvent très lent et les pc peuvent dater de la préhistoire.

Carte SIM en Inde

Obtenir une carte SIM en Inde est soit ultra simple ou une procédure très compliquée. Le gouvernement indien a mis des restrictions pour la vente aux étrangers de cartes SIM valable plus de 3 mois, donc vous ne pourrez pas en acheter de valide plus de trois mois.

Les opérateurs les plus courants sont Airtel, Vodafone, Reliance, BSNL et MTNL. Les coûts varient suivant les opérateurs mais tournent en moyenne autour de 350 roupies pour une carte SIM valide trois mois. Les SMS sont a un roupie.

Essayez de prévoir la paperasse à l’avance pour vous faire gagner du temps. Il vous faudra:

  • une photocopie de votre passeport
  • une photocopie de votre Visa indien
  • une photo d’identité

Où en acheter ? Dans la plupart des aéroports, après la douane vous trouverez des stand où il est possible d’acheter une carte SIM à condition d’avoir ces papiers avec vous. Sinon, il faudra aller dans un magasin de téléphone indépendant (il y en a partout).

Comment recharger son crédit ? Le minimum est de 50 roupies, il suffit de demander dans n’importe quel magasin de le faire pour vous.

Note: si vous changez d’Etat il se peut que vous ne puissiez pas téléphoner, il vous faudra alors recharger du crédit.

quoi emmener

Beaucoup de patience, et de l’immodium.

note globale 8/10

  • Pour les routards expérimentés. Les noobs commencez par un autre pays plus facile sinon vous serez dégoûté d’avoir quitté la France.
  • Comme tous les voyageurs que j’ai rencontré, soit vous aimerez, soit vous détesterez.

Lien

Tags: conseils voyage en inde, carte sim inde, budget inde, budget voyage en inde, où aller en inde, que voir en inde, astuces inde, voyager pas cher en inde, itinéraire inde

About the Author

Mat
Créateur de Noobvoyage.fr

3 Comments on "Infos pratiques Inde"

  1. Très bon billet pour avoir un excellent résumé de début de préparation pour un voyage en Inde.
    De très bons conseils et de bonnes idées de visites à ne pas rater!

  2. Ahh super bien foutu ! J’en reviens justement et ça me donne envie d’y retourner ! En inde une bonne stratégie consiste à rigoler de tout et d’avoir un bon gros sens de l’humour à l’épreuve de la misère ! Si c’est votre cas.. Foncez même si vous êtes un noob.. Perso c’était mon cas. Jme suis catapulté la bas juste après le bac.. Et jme suis bien éclaté.. j’ai enchainé avec le sud ouest asiatique.. Et c’est là que jme suis pris une grosse déception en voyant à quel point tout était ultra adapté (abusivement) au tourisme.. India rocks !

  3. Génial ton article, je pars dans un mois !
    Merci pour les conseils donnés aux filles, je prends note.

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Comparatif pays

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


error: Content is protected !!