Carnet de voyage: deux semaines en Birmanie

photos birmanie
Carnet de voyage au Myanmar

Jeune birmane avec du thanaka sur le visage

Bilan de mon trip de deux semaines en Birmanie, tiré des notes prises dans mon carnet de voyage que j’ai eu du mal à relire tellement j’ai écris comme un cochon !

Comme d’habitude c’est dans le désordre, juste mes impressions en vrac et des conseils bon à prendre si vous prévoyez un voyage en Birmanie (officiellement appelé Myanmar, je précise).

Premièrement, quelques conseils:

Bonjour se dit ‘Mingalaba‘ (facile à prononcer). Merci se dit ‘cézu tim badé‘ (ou ‘chizubé’ pour la version courte). Plutôt simple non ?

carnet de voyage asie

Des rondins de thanaka en vente dans la rue

Quelques accessoires qui m’ont été utiles durant mon trip:

  • Des boules quies (bouchons d’oreilles si vous préférez): très pratiques pour les trajets en bateau sur le lac Inle et les long trajets en bus.
  • Un parapluie pour se protéger du soleil et de la pluie.
  • Un lampe frontale (pour les coupures de courant)

Mon itinéraire en Birmanie a été le suivant:

Bangkok-Yangon en avion, bus de nuit jusqu’au Lac Inle, bus de nuit jusqu’à Bagan, puis bus tôt le matin pour aller à Mandalay et enfin départ avion de Mandalay à Bangkok en milieu de journée.

J’ai obtenu mon visa pour la Birmanie dans une agence de Bangkok qui m’a demandé 1700 Baths si je me souviens bien (39 €). Pourquoi être passé par une agence ? Et bien pour éviter de me prendre la tête à devoir aller jusqu’à l’ambassade, perdre mon temps à négocier les trajets en tuk-tuk et attendre des heures pour obtenir mon sésame. Via l’agence, il m’a fallu trois jours pour obtenir le visa.

Note: les conditions de demande du visa pour la Birmanie vont changer à la fin de l’année ! on pourra désormais le demander en ligne.

Une fois dans l’avion, on vous demandera de remplir une arrival/departure card avec les infos classiques (nom, numéro de passeport, dates d’arrivée et de départ, adresse au Myanmar…).

L’arrivée m’a assez surpris car c’est très plat et très vert vu du hublot. Il y a des champs à perte de vue et très peu d’arbres. On aperçoit au loin quelques stupas et statues de Bouddha en or.

Carnet de voyage Birmanie

Arrivée en Birmanie

Depuis Bangkok il faut une heure de vol, montre en main (57 min exactement !)

Première surprise en arrivant: le taux de change à l’aéroport est BON. Fini le temps où il fallait changer son fric au marché noir, vous pouvez désormais échanger vos euros à l’aéroport sans vous faire arnaquer.

Dans les bureaux de change de l’aéroport donc, 1€ = 1318 Kiap avec des billets de 50 €. Si c’est des billets de moins de 50 € que vous voulez échanger, le taux est plus bas (1310 Kyat).

carnet de voyage yangon

Bureaux de change à l’aéroport de Yangon.

J’ai changé 200 € en Kyat pour pouvoir payer la bouffe, boissons et les transports, et j’ai gardé mes dollars US pour payer mes entrée sur les sites touristiques, logements et le reste (que vous pouvez également payer en Kyat). Il faut que vous ayez des billets US nickel par contre. Vous pouvez aussi payer en Euros, ils sont moins regardant sur la propreté des billets.

Durant mes quinze jours de voyage je n’ai pas eu à ré-échanger de l’argent, 200 kyat m’ont suffit et j’ai payé le reste en dollars US.

L’arrivée à l’aéroport est plutôt calme, on est pas harponné par les rabatteurs dès l’arrivée. Les gens ressemblent à des balinais j’ai trouvé. Les hommes portes un ‘Longyi‘ autour de la taille.

Un taxi jusqu’au centre de Yangon m’a coûté 7000 Kyat.

Carnet de voyage en Birmanie

Ancien bâtiment colonial à Yangon

Quelques remarques:

  • Il y a beaucoup de voitures japonaises et de camion TATA (une marque indienne). Aucune moto ne circule à Yangon, car elles sont interdites.
  • Il n’y a pas de tuk tuk, et beaucoup de gros 4×4.
  • On voit quelques moines qui se baladent. Les femmes et les enfants ont du maquillages blanc typique sur le visage, appelé ‘Thanaka‘, qui protège du soleil.
  • Il fait moins chaud qu’à Bangkok (normal, on est plus au Nord). La circulation est moins chaotiques qu’à Bangkok mais très lente à cause du trafic ! Les flics font la circulation car il n’y a pas de feux.
  • Beaucoup d’immeubles sont décrépis et inhabités.
  • Tout le monde mâche du bétel. On voit des traces partout sur le sol. Beurk.
  • Mon hôtel à Yangon a été le Humble Footprints (ma copine avait réservé une chambre sur le net). Depuis l’aéroport il m’a fallu une heure pour le rejoindre en taxi.
  • Pour info, un paquet de Malboro coûte 2200 Kyat (1,68 €).
  • Prix de l’hôtel: 50 USD (ou 50000 Kyat), soit 18€ chacun. L’hôtel est neuf, les chambres sont avec clim, TV et SDB. Pas mal. Petit déj inclus, comme dans la majorité des hotels/guesthouse en Birmanie.

Le soir, je suis allé visiter la pagode Shwedagon Paya (Entrée 8000 Kyat = 6€). Je vous conseille d’y aller en début de soirée lorsqu’il il y a encore de la lumière, pas lorsqu’il fait nuit comme je l’ai fait.

Carnet de voyage

Shwedagon paya à Yangon

Le lendemain je vais me balader à Yangon:

Ça me rappelle l’Inde (ou un mix entre l’Inde et l’Asie): même odeurs, trottoirs destroy, c’est bruyant, crade, et il y a beaucoup de birmans d’origine indienne à Yangon.

carnet de voyage Myanmar

Des bouquins ur Aung San Suu Kyi en vente dans la rue

On croise des musulmans, chrétiens, hindous et bouddhistes, c’est très mélangé. Beaucoup de gens parlent anglais. Au début il m’est difficile de dire qui est d’origine birmane ou indienne. J’ai remarqué aussi que de nombreux birmans ont des tatouages.

Dans un resto, un plat de riz + omelette m’a coûté 2500 Kyat (2 €).  Un lassi banane: 1200 Kyat (1 €).

Il n’y a pas de 7Eleven comme en Thaïlande mais on trouve quelques mini supérettes en fouinant bien. Lorsque vous achetez quelque chose, les gens se passe l’argent en se tenant le coude car c’est plus poli. J’ai pris l’habitude de le faire aussi et d’ailleurs je me surprend à le faire encore, un mois après.

carnet de voyage - Birmanie

Une rue de Yangon

Je n’ai pas vu de pauvreté extrême. Les rues du centre de Yangon sont hyper larges mais il n’y a pas trop de circulation. Des plantes poussent sur les bâtiments coloniaux laissés à l’abandon… personne n’habite dedans ?

Voilà pour mes premières impressions sur la Birmanie.

Pour la suite du voyage, je me suis rendu au lac Inle (très sympa), à Bagan (incroyable) puis à Mandalay (pas terrible). Sur les quinze  jours je suis resté deux jours au lac Inle et quatre jours à Bagan, mais je serais bien resté un jour de plus à Bagan.

carnet de voyage - Myanmar

Le lac Inle

J’ai passé trois jours à Mandalay mais c’était beaucoup trop, une demi-journée suffit sauf si vous comptez faire la visite des sites ‘touristiques’ (le pont, les pagodes) et qui demande une journée. Ça vaut le coup d’oeil quand même.

En quinze jours j’ai donc visité les quatre principales attraction touristiques de la Birmanie: la Pagode Shwedagon Paya à Yangon, le lac Inle, les temples de Bagan et Mandalay.

Le truc à ne pas manquer est sans aucun doute Bagan: même si vous avez un temps de voyage limité en Asie ou bien si vous êtes en tour du monde, c’est le truc à voir absolument, au même titre que les temples d’Angkor au Cambodge.

récit de voyage

Les temples de Bagan

D’ailleurs si je retourne en Birmanie j’irai directement à Mandalay pour me rendre ensuite à Bagan (je n’ai pas exploré tous les temples). Bref, ça vaut le coût du billet d’avion et du visa.

Pour ceux qui hésitent à se rendre en Birmanie car c’est une dictature militaire, suivez les recommandations du Lonely Planet ou du routard et esquivez les hôtels gérés par le gouvernement. Par contre, impossible de ne pas payer les droits d’entrée aux sites (government tax à payer obligatoirement en arrivant au lac Inle et à Bagan).

C’est étonnant mais pour une dictature militaire je n’ai vu aucun soldat dans les rues en deux semaines là-bas.

carnet de voyage Mandalay

Une rue de Mandalay, au trafic chaotique

Comme je l’ai dit au début de mon carnet de voyage, ce pays donne vraiment l’impression d’être un hybride entre l’Inde (disons plutôt l’Asie du Sud) et l’Asie du Sud-Est, très éloigné du monde moderne même si le wifi est dispo dans presque tous les hôtels (très lent !) et que j’ai aperçu plusieurs birmans dans la rue avec des tablettes tactiles.

Un pays à visiter, avant qu’il n’y ai trop de touristes et tous les problèmes qui vont avec.

Liens

About the Author

Mat
Créateur de Noobvoyage.fr

4 Comments on "Carnet de voyage: deux semaines en Birmanie"

  1. Salut Mat,

    2 semaines est ce suffisant pour ce pays? Je ne pensais pas que le vol soit si court depuis bangkok. Cela peut être intéressant de l’intégrer à un séjour en Thailande.

  2. Bonjour, je viens de decouvrir ce site tres bien fait, merci pour ces conseils pour la Birmanie !

  3. Merci pour ce commentaire très clair par contre juste une question , quels sont les animaux que l on peut voir ? la nature est-elle belle ? merci à vous

  4. Pensez vous qu’unvoyage avec un petit d’1 an et demi en birmanie c’est faisable ??
    Nous avons déjà voyagé en asie mais nous n’etions pas encore parents.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


error: Content is protected !!