Quelle assurance choisir pour un Working Holiday Visa ?

Mat 27 January 2013 5

C’est probablement l’étape la moins intéressante de la préparation de votre voyage, mais malgré tout indispensable. Il vous faudra une assurance spéciale Working Holiday Visa (que ce soit pour la Nouvelle-Zélande, le Canada, l’Australie, le Japon, l’Argentine, Singapour, Hong-Kong ou la Corée du Sud).

Une assurance est vitale si vous tombez malade ou s’il vous arrive un accident stupide du genre ‘glissade subite dans la douche’. Ça veut dire que vous pourrez être remboursé si vous devez aller chez le médecin ou à l’hôpital, et dans la pire des situation vous pourrez être rapatrié en France sans devoir payer des sommes hallucinantes.

Si vous êtes prêt à partir en Working Holiday Visa et que vous en êtes à l’étape ‘choisir une assurance’, je vous recommande CHAPKA qui propose des assurances à des prix intéressants spécialement faites pour tous les pays du Working Holiday Visa. Cliquez sur le lien suivant pour souscrire une assurance WHV:

 

button 17 Quelle assurance choisir pour un Working Holiday Visa ?

TARIF: 429 € pour un an soit moins de 36 € par mois

 

Leurs avantages:

  • Toutes les destinations du Working Holiday Visa peuvent-être couvertes: Australie, Nouvelle-Zélande, Japon, Canada, Argentine, Corée du Sud, Hong-Kong et Singapour.
  • Souscription en ligne rapide, paiement par carte, pas de formulaire médical à remplir
  • Pas de paperasse ou formulaire à renvoyer par courrier
  • Ils couvrent la plongée et le surf, le Woofing et les activités professionnelles
  • Frais médicaux sont remboursés à 100%
  • Possibilité de prolonger sa couverture santé via leur site internet
  • La responsabilité civile a un plafond de 4.500.000 Euros
  • Vous êtes assuré aussi pendant vos déplacements dans d’autres pays
  • Frais de recherche et de secours sont inclus
  • Prise en charge du retour anticipé de l’assuré
  • Dispos 24h/24 et 7j/7

Ce que Chapka ne couvre pas:

  • le vol des bagages : les bagages sont assurés uniquement lorsqu’ils sont remis au transporteur. Si un assuré se fait voler son sac dans une auberge de jeunesse ils ne peuvent pas intervenir.
  • La casse des objets
  • Les sports aériens (saut en parachute par exemple)

Quelques conseils avant de partir

  • N’attendez pas la dernière minute pour souscrire une assurance: lisez les conditions générales de vente dans leur totalité, afin d’éviter les surprises si jamais il vous arrive un accident de base-jump ou autre activité folklorique qui n’est pas couverte.
  • Si vous avez des interrogations téléphonez à l’assurance qui vous intéresse et posez leurs les questions qui vous turlupinent pour ne pas être dans le doute et avoir des précisions.
  • Si vous avez une condition médicale particulière antérieure à votre voyage (épilepsie, diabète etc…) vérifiez si vous pouvez être couvert. 
  • Si vous avez du matériel photo ou autres engins numériques coûtant cher (Ipad par exemple), voyez s’il ne vaut pas mieux prendre une assurance spécifique en plus pour les couvrir en cas de problème.
  • Ne payez pas votre assurance tant que vous n’avez pas fixé vos dates de voyage et votre destination, mais faites le dès que vous avez acheté votre billet d’avion
  • Faites un check-up complet chez le toubib (obligatoire pour certains WHV de fournir un certificat médical de toute façon), mais aussi chez le dentiste: j’ai rencontré un français en Australie qui a du aller se faire soigner pour des caries une semaine après son arrivée et a du payer 600 dollars (ouille). Rendez-vous service et allez chez un dentiste pour un check up avant votre départ.
  • Familiarisez-vous avec le processus de remboursement et prévoyez ce que vous devrez faire en cas de problème.
  • Photocopiez tous les documents nécessaires à fournir en cas de problème: numéro d’assistance, carte d’assuré, RIB (pour être remboursé). Prenez les aussi en photos et envoyez-les sur votre boîte mail.
  • Imprimez votre attestation d’assurance et gardez-la avec vous au moment de passer la douane, elle peut vous être demandée pour prouver que vous êtes assuré.
  • Évitez de faire des trucs débiles et dangereux que vous pourriez regretter car vous voulez amuser la galerie, vous êtes bourré ou venez de perdre un pari…
  • Même si beaucoup de backpackers souscrivent à une assurance pour couvrir leurs affaires en cas de perte/vol, c’est certainement le point le moins important: votre Ipod peut être remplacé, mais pas votre santé. Cela dit, prenez un minimum soin de vos affaires avant de venir réclamer un remboursement: ne les laissez pas traîner à la vue de tous (les dortoirs en backpacker hostel sont des lieux où il vaut mieux faire attention, de même que les campervan mal fermés ou garés sur un parking isolé).
  • Faites preuve de bon sens et respectez les consignes si il y a un risque évident: plage où la baignade est interdite, ne pas nourrir les crocodiles, etc…

Ce que la plupart les assurances ne remboursent pas

  • Les compagnies d’assurance ne remboursent normalement pas les accidents liés à la pratique de sport extrême comme le saut à l’élastique ou le rafting, à moins que vous ne payiez un supplément.
  • De même, elles ne vous couvriront pas si vous blessez quelqu’un alors que vous êtes au volant d’un véhicule (il faut une assurance au tiers, normalement obligatoire).
  • Elles ne remboursent pas non plus les accidents liés à l’alcool ou la drogue, ou si vous ne faites pas attention à vos propres affaires et bagages. Vous ne serez pas remboursé si le problème survient alors que vous êtes imprudent. Après, le remboursement dépendra du contexte mais n’espérez pas obtenir un dédommagement si quelqu’un vient se servir alors que votre sac ou vos affaires sont posés à la vue de tout le monde dans un lieu public. Il faut qu’il y ait une effraction de constatée par la police.

Comment se faire rembourser par son assurance de voyage ?

  • Si vous devez allez voir un médecin ou dentiste, vous devrez avancer les frais puis envoyer les factures à votre assurance (mieux vaut avoir de l’argent de côté au cas-ou).
  • Si vous avez gagné un aller simple pour l’hôpital, vous serez normalement pris en charge immédiatement et vous n’aurez rien à payer.
  • Gardez une copie de tout ce que vous avez payé, les reçus, rapports de police, courriers officiels – tout cela vous aidera à obtenir un remboursement plus rapide. Toutefois, ne soyez pas pressé car même les meilleures compagnies d’assurance peuvent traîner les pieds.
  • Vu l’importance des réseaux sociaux ces temps-ci, vous pourrez obtenir un contact plus rapide si vous vous adressez directement aux compagnies d’assurance via Twitter ou Facebook. Certaines réagissent rapidement dès lors qu’un de leur client se plaint sur les forums de discussion. Ce n’est pas une garantie de succès, mais si vous devez en arriver là ça peut aider. Cela dit, vérifiez quand même que votre type d’accident ou vol n’est pas exclu des garanties avant de vous plaindre, d’où l’importance de bien  lire les conditions générales de vente.

Ne soyez pas irresponsable et assurez-vous !

Jusqu’à présent, rien ne m’est arrivé et je suis tout le temps parti assuré (je touche du bois). Pourtant j’ai rencontré des voyageurs et amis a qui il est arrivé des sales histoires qui m’ont fait réaliser que même en faisant super attention, personne n’est à l’abri d’un accident ou d’une maladie en cours de route.

Ce n’est pas parce que rien ne vous est arrivé durant vos précédents voyages qu’il ne vous arrivera rien dans le futur. On ne peut pas empêcher une infection à l’oreille en faisant de la plongée ou une crise d’appendicite, donc partez assuré !

5 Commentaires »

  1. Zorro 27 November 2012 at 18:22 - Reply

    Your meme is bad and you should feel bad.

    Sinon très bon article. Merci.

  2. Laurie 11 March 2013 at 11:35 - Reply

    Bonjour,

    Encore dans l’étude d’un projet de voyage, je voudrai savoir si après avoir souscrit à ce type d’assurance “Working Holiday Visa”, je pourrai l’annuler si le voyage ne s’effectuait pas au dernier moment? Sinon, y a t-il des démarches à effectuer si je souhaite visiter dans la même période un autre pays?

    • Mat 14 March 2013 at 10:40 - Reply

      Salut, pour la première question: oui sous certaines conditions (il ne faut pas que le contrat ai débuté). De toute façon tu peux le faire une semaine ou deux avant ton départ comme moi j’ai fait, tu reçois la carte d’assuré rapidement par courrier une fois que tu as souscris en ligne. Pas besoin de souscrire six mois à l’avance. Prends ton billet d’avion avant de prendre l’assurance.

      Deuxième question: aucune démarches à effectuer si tu pars à l’étranger durant ton WHV à condition que tu ne travailles pas en dehors du pays d’affectation du visa.

      Si tu as d’autres questions contactes Chapka directement (http://www.chapka.fr/)

      ), ils répondent assez rapidement – plus vite que moi ;-)

  3. nemiche 11 April 2014 at 19:21 - Reply

    comment on fait pour se faire rembourser les médicaments si ont suit un traitement quotidien ?

    • Mat 14 April 2014 at 15:04 - Reply

      Si vous entendez par traitement quotidien, des traitement que l’assuré suit depuis plusieurs mois ou années, alors ils ne sont pas couverts pendant son séjour. Ceci est commun aux assurances voyage.
      En effet les personnes suivant des traitements réguliers s’organisent avant le départ avec leur médecin afin d’avoir les quantités nécessaires pour leur séjour.
      Cependant dans le cas où l’assuré ne trouverait pas ses médicaments à l’étranger, l’assureur prendra en charge l’envoi des médicaments jusqu’à l’assuré.

Laisser un commentaire »