Istanbul: 10 endroits à visiter absolument

QUE FAIRE À ISTANBUL ?

Sur cette page, vous pourrez découvrir l’essentiel des expériences à ne pas manquer à Istanbul en Turquie, les sites touristiques incontournables ainsi que les activités à faire absolument.

Cette sélection pourra vous être utile pour préparer un itinéraire et organiser votre séjour à Istanbul, en vous donnant un avant-goût des meilleures choses à faire et endroits à visiter.

Les infos pratiques évoluent rapidement, donc n’hésitez pas à laisser un commentaire s’il y a des points à modifier ou si vous voulez partager des bons plans pour visiter Istanbul.

PRÉPARER SON VOYAGE À ISTANBUL

  Réservez dès maintenant votre hôtel à Istanbul sur Booking.com
 Acheter le Guide du Routard Istanbul sur Amazon.fr

__

Voici 10 choses incontournables à faire et à voir lors d’un voyage à Istanbul:

1. LA BASILIQUE SAINTE-SOPHIE 

Ce monument emblématique de la Turquie est un chef-d’oeuvre de l’art Byzantin. Construite en 532, sous le règne de l’empereur Justinien, la basilique devient une mosquée au XVe siècle, à la prise de Constantinople par les Turcs. Construite sur le modèle du Panthéon de Rome, cet édifice presque carré se signale avant tout par son immense abside et par la coupole qui la surmonte. Haute de 32 mètres, elle repose sur quatre piliers monumentaux. Lumineuse et ornée d’un ensemble de mosaïques exceptionnel, Sainte-Sophie se visite du mardi au dimanche. Le tarif unique, pour l’entrée, est d’environ quarante livres turques.

2. LA CITERNE BASILIQUE 

C’est encore Justinien qui, au VIe siècle, fit édifier, non loin de Sainte-Sophie, cette immense réserve d’eau souterraine, d’une longueur de 143 mètres. Sa décision fit suite à l’incendie meurtrier provoqué par un soulèvement populaire. La citerne devait également pourvoir en eau l’immense cité de Constantinople, notamment lors des nombreux sièges de la ville. C’était la plus vaste citerne de la cité, pouvant contenir jusqu’à près de 80000 m3 d’eau. A l’intérieur vous pourrez admirer, pour un prix très abordable, les superbes colonnes en marbre, disposées de façon régulière, et quelques exemples de sculptures byzantines.

3. LE MUSÉE ARCHÉOLOGIQUE D’ISTANBUL 

Les collections de ce vaste musée, situé dans le quartier d’Eminönü, sont abritées dans un imposant bâtiment néoclassique. Il comprend trois sections différentes. La première se compose du plus important musée, dit des Antiquités, qui expose notamment de précieux sarcophages. Celui d’Alexandre le Grand, décoré de bas-reliefs, date du IVe siècle avant J.-C. Le musée des Oeuvres de l’Orient Ancien, de son côté, expose des pièces aussi rares que le manuscrit du plus vieux traité de paix du monde. Enfin, vous pourrez admirer de superbes céramiques bleues dans le musée du même nom. Vous pourrez visiter ce complexe tous les jours, sauf le lundi, pour une entrée à vingt livres turques environ.

4. L’ÉGLISE SAINT-SAUVEUR-IN-CHORA

Construite au Ve siècle, et restaurée plusieurs fois, notamment au XIe siècle, cette église est située dans le quartier d’Edirnekapi. Elle offre au visiteur tous les fastes de l’art byzantin à son apogée. L’église est surtout réputée pour la splendeur de ses fresques et mosaïques, qui datent surtout du XIIIe siècle. Elles représentent des thèmes chrétiens, et illustrent la vie du Christ ou de la Vierge Marie. L’église ne se visite pas le mercredi et le prix d’entrée est d’environ 15 livres turques.

5. LA TOUR DE GALATA 

Édifiée au XIVe siècle, cette tour marquait la limite du quartier génois et se trouve dans le quartier de Beyoglu. Haut de 68 mètres, ce bâtiment était alors le plus élevé de Constantinople. De son sommet, on pouvait surveiller l’arrivée ou le départ des bateaux marchands. Les Turcs en firent une tour de guet, d’où l’on pouvait repérer les incendies. Cette tour massive servit également de prison. Aujourd’hui, on y trouve un restaurant et même une discothèque. Pour la somme d’environ 25 livres turques, vous pouvez la visiter tous les jours.

6. LE PALAIS DE DOLMABAHÇE

Situé dans le quartier de Besiktas, au bord du Bosphore, ce palais est un immense ensemble de 15000 m2. Doté de 285 pièces et entouré de vastes jardins, cet impressionnant bâtiment fut construit au XIXe siècle par des sultans épris de modernité. Ce palais devait être pour l’Occident ce que Topkapi était pour l’Orient. A l’intérieur du palais, le luxe ostensible des pièces d’apparat vaut à lui seul le détour. La visite du harem, séparé du quartier des hommes, est également pleine d’enseignements. Le palais et le harem se visitent séparément, pour un prix d’entrée d’environ 15 livres turques. L’ensemble est fermé le lundi et le jeudi.

7. LE GRAND BAZAR

Édifié en 1455, peu après la prise de Constantinople, et agrandi par Soliman le Magnifique, le grand bazar d’Istanbul se situe dans la vieille ville, sur la rive européenne. Construit en bois, et ravagé par des incendies et un tremblement de terre, l’ensemble actuel date, pour l’essentiel, des années 1950. Avec ses 4000 boutiques et ses 200000 m2, c’est le plus grand marché couvert du monde. Dans le dédale des ruelles et sous les voûtes décorées, vous trouverez ici, dans les divers quartiers du bazar, des bijoux, des parures, des tapis ou des antiquités.

8. LA MOSQUÉE SÜLEYMANIYE

Construite au XVIe siècle par Soliman le Magnifique, la mosquée Suleymaniye est, avec Sainte-Sophie, une des plus belles de Turquie. Encadrée, elle aussi, par ses quatre minarets longilignes, elle domine, du haut de sa colline, les eaux de la Corne d’Or. On entre dans la mosquée par un gracieux parvis à portiques, et, à l’intérieur, on est ébloui par la vive lumière qui jaillit de ses 138 fenêtres. Ce vaste ensemble, qui s’étend sur 70 hectares, comprend en outre une école coranique et une bibliothèque.

9. LA MOSQUÉE BLEUE

Bâtie au XVIIe siècle, la mosquée bleue englobe elle aussi, dans son vaste périmètre, une école coranique réputée ainsi qu’un hospice. Pourvue de six minarets, cet imposant bâtiment est la plus vaste mosquée d’Istanbul. A l’intérieur, vous serez impressionné par la hauteur du dôme central et l’harmonie donnée à l’ensemble par les coupoles. La mosquée doit son nom, et une partie de sa renommée, aux milliers de carreaux de faïence bleue qui habillent les murs. L’impression, avivée par la lumière qui inonde la vaste salle, est vraiment unique et justifie la réputation de l’endroit. Le prix d’entrée est d’environ 40 livres turques et la mosquée est fermée le lundi.

10. LE PALAIS DE TOPKAPI

Situé dans le quartier de Fatih, et bâti au XVe siècle, le palais de Topkapi fut la résidence des sultans ottomans. Ce gigantesque ensemble, qui s’étend sur près de 70000 m2, comprend un dédale de cours, de jardins, de kiosques, de fontaines et de pavillons. L’enfilade des quatre cours principales est dominée par de grandes portes. La visite de l’imposant harem permet de pénétrer dans le détail d’une vie de cour rigoureusement organisée. Les salles où se tenaient les conseils valent également le détour. Le palais et le harem se visitent séparément. Vous paierez 40 livres turques pour entrer au palais lui-même, et 25 pour découvrir le harem.

_

  Réservez maintenant votre hôtel à Istanbul sur Booking.com

About the Author

Mat
Créateur de Noobvoyage.fr

Be the first to comment on "Istanbul: 10 endroits à visiter absolument"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


error: Content is protected !!