Japon: le cimetière du Mont Koya (Koyasan)

Mont Koya Carte

C’est quoi le Mont Koya ?

Le Mont Koya (Koyasan) est la deuxième ‘montagne sacrée’ du Japon après le Mont Fuji. Elle se trouve dans la préfecture de Wakayama, au Sud-Est d’Osaka, et a donné son nom à un complexe de 117 temples bouddhistes ainsi qu’une ville ou il y a environ 700 moines sur les 3000 habitants. Celle-ci est située sur un plateau à 800 m d’altitude.

Koyasan est le lieu de naissance du bouddhisme au Japon, vers l’an 816, lorsqu’un moine nommé Kobo Daishi ou ‘Kukai’, formé en Chine, est revenu s’y installer pour profiter de la solitude de la montagne. C’est un des personnage religieux les plus important du Japon. Il y a développé la secte Shingon, une communauté religieuse bouddhiste qui fit de nombreux adeptes dans tout le pays.

Des centaines d’autres temples et une ville s’y est formée, basée autour du QG de la secte que Kukai avait bâti au milieu de la forêt et qui est désormais le mausolée de Kukai et le début et la fin du pèlerinage des 88 temples. On y trouve même une université dédié aux études religieuses.

Mont_Koya cimetière Okunoin

L’attraction principale de Koyasan est le cimetière de 200 000 pierres tombales, qui se trouve dans la forêt de cèdres autour d’Okunoin, le mausolée de Kobo Daishi.

Koyasan est aussi un des meilleurs endroit ou dormir dans un monastère au Japon, et vous pourrez voir le quotidien des moines, faire de la méditation et goûter des plats végétariens (shojin ryori en japonais).

  • Jusqu’en 1872, l’accès au Kōya-san était interdit aux femmes.
  • En 2004, l’UNESCO a inscrit le Mont Koya au patrimoine mondial de l’humanité.

Comment aller au Mont Koya ?

Photos Mont Koya Japon (2)A moins d’avoir une voiture, le moyen le plus simple d’y aller est en train:

Depuis Shinimamiya Station à Osaka: Il faut prendre le train Koya Line de la Nankai Line. A la billetterie de la gare, il est possible d’acheter des forfaits aller-retour à 2300 Yen valable pour un ou deux jours et qui incluent un pass pour des trajets illimités avec le bus de Koya San, ainsi que des réductions pour l’entrée à certains temples.

Photos Mont Koya Japon (3)L’aller simple est à 1230 Yen. Les pass JR ne peuvent pas être utilisés.

Le terminus du train est à la gare de Gokurabashi, ou vous pourrez prendre un funiculaire pour accéder au sommet de la montagne. Une fois arrivé au sommet, vous trouverez un parking de bus ou vous pourrez prendre le bus N°2 pour aller jusqu’au coeur de la ville. Tout les départs sont synchronisés donc vous n’aurez pas à attendre trop longtemps pour prendre l’un ou l’autre.

Pour le retour, il faut faire le chemin inverse: bus, funiculaire, train et enfin métro). Le trajet est plutôt long, environ 3h30, mais vous risquez fort de dormir sur le chemin du retour si jamais vous participez à la cérémonie des moines bouddhistes tôt le matin.

Où dormir et manger au Mont Koya ?

Koyasan n’est pas un endroit très bon marché, attendez vous à devoir dépenser plus qu’ailleurs si vous comptez y passer la nuit. La bonne nouvelle c’est que l’on peut y passer juste une journée.

Manger: plusieurs restaurants de ramen, udon etc… sinon il y a un Family-Mart et quelques petits supermarchés ou vous pourrez acheter des onigiris et boissons.

La nourriture dans les temples est exclusivement végétarienne, mais c’est excellent est copieux.

Photos Koyasan Japon

Plat végétarien servi dans le monastère Ekoin au Mont Koya

L’hébergement au Mont Koya:

temple koyasan

Temple Ekoin – Mont Koya

Même si visiter Koyasan est faisable en une journée, passer la nuit dans un temple à Koyasan est une expérience intéressante (les moines font un sacré business grâce à ça). Pour info, j’ai passé une nuit dans le temple Ekoin géré par des jeunes moines et situé pas trop loin de l’entrée du cimetière, à l’Est de la ville. Le bâtiment est superbe, avec des jardins superbement aménagés. Je recommande. (tel: 56 – 2514 / mail: ekoin@mbox.co.jp)

Il y a au total une cinquantaine de monastères ou temples qui disposent de chambres d’hôtes où se loger au Mont Koya. La cuisine y est végétarienne, mais même un carnivore comme moi a trouvé ça délicieux.

Photos Mont Koya Japon (7)Les prix pour l’hébergement au Mont Koya dans un temple varient de 10 000 Yen à 15 000 Yen pour une nuit, et vous pourrez y faire de la méditation et participer à la cérémonie du matin, à base de chant, gong et encens. Attention à ne pas s’endormir. Mieux vaut réserver à l’avance.

Pour ceux avec un petit budget, l’option la moins chère pour dormir au Mont Koya est l’auberge de jeunesse située dans le centre ville (Koyasan Youth Hostel: environ 3960 Yen la nuit en dortoir). Elle est fermée en décembre et janvier. Pour réserver, leur passer un coup de fil (56 – 3889) ou aller à l’office de tourisme de Koyasan pour qu’ils réservent pour vous. Ils pourront aussi vous aider à trouver une chambre dans un temple.

carte_Mont_Koya

Quand aller au Mont Koya ?

La meilleure période pour aller au Mont Koya est au printemps ou en automne, sinon en été pour éviter la chaleur insupportable d’Osaka ou de Kyoto. Il y fait un général bien meilleur. En hiver (décembre à février), le Mont Koya est recouvert de neige.

Mieux vaut éviter les week-end.

Le Garan - Mont Koya - Japon

Le Garan – Mont Koya – Japon

Découvrir le Mont Koya

Les endroits à ne pas louper à Koyasan sont:

  • L’Okunoin, à l’Est de la ville, qui est LE truc à voir à Koyasan: c’est un immense cimetière avec près de 200 000 pierres tombales de samouraïs, de personnalités japonaises et de gens ordinaires, au milieu d’une forêt de cèdres gigantesques. L’atmosphère y est vraiment particulière, avec les pierres tombales en ruines et recouvertes de mousses. On y trouve aussi des pierres tombales bizarres, dont celle de Panasonic, UGG (une célèbre marque de café japonaise = trouvez la pierre en forme de tasse), des statues de chiens et autres animaux, une fusée… Si vous aimez faire de la photo prévoyez une batterie de rechange car l’endroit est très photogénique.
Cimetière du Mont Koya Japon

Cimetière Okunoin – Koyasan

  • Au cœur du cimetière se trouve le Torodo, le temple des lanternes. Il est dit que deux flammes y ont brûlé sans interruption depuis 1000 an. À côté du Torodo et tout au bout du cimetière Okunoin se trouve le Gobyo (le mausolée de Kukai), où viennent se recueillir de nombreux fidèles. Les photos y sont interdites.
  • Le Kongobuji est le temple d’où sont gérées les affaires religieuses des 3600 temples de la secte Shingon dans la nation entière. L’entrée coûte 500 Yen.
Photos Mont Koya Japon

Moines en train de prier devant un temple

  • Le Danjo Garan est un complexe de temples conçus par Kukai du coté Ouest de la ville et qui contient plusieurs pagodes dont le Konpon Daito, au centre, qui d’après la pensée Shingon représente le point central d’un mandala (entourage sacré) en forme de fleur de lotus recouvrant le Mont Koya, mais aussi tout le Japon.

La plupart des temples ferment à 17 heures, et il n’y a pas grand chose à faire à part rester au monastère. Sinon, il est possible d’aller se promener dans le cimetière de nuit, vous pouvez y aller vous même mais il y a aussi des excursions qui sont organisées par certains temples.

Randonnée: il est possible de faire de la randonnée autour de Koyasan: vous pouvez démarrer à Daimon, monter jusqu’en haut de Bentengaku, puis redescendre jusqu’à Nyonindou. Le trajet prend quelques heures et n’est pas bien difficile.

Photos Mont Koya Japon Okunoin

A l’entrée du cimetière Okunoin

Mont Koya cimetière

Dans le cimetière, des statues sont habillées pour ne pas prendre froid

Liens

 Verdict

favicon plus Les plus

  • L’atmosphère étrange et les sépultures du cimetière d’Okunoin
  • Les temples situés à l’Est de la ville
  • Dormir dans un temple, une expérience intéressante
  • Endroit idéal pour échapper à la chaleur de l’été

 favicon moins Les moins

  • Un peu cher pour y aller, se loger…
  • Attention à ne pas s’endormir durant la séance de méditation (si vous restez dans un temple)
  • Impossible d’utiliser les pass JR pour y accéder
  • Trajet un peu long pour y aller et en revenir

 Note: 4-star-rating

Pas vraiment immanquable si vous allez au Japon, mais vaut le coup d’oeil au moins pour le cimetière d’Okunoin et son atmosphère particulière.

About the Author

Mat
Créateur de Noobvoyage.fr

Be the first to comment on "Japon: le cimetière du Mont Koya (Koyasan)"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


error: Content is protected !!