Infos pratiques Australie


Agrandir le plan

  • Budget:  40 à 60 Euros par jour
  • Capitale: Canberra
  • Population: 22,7 millions (dont environ 500.000 aborigènes)
  • Langue: Anglais
  • Monnaie: dollar australien (AUD)
  • Religion principale: chrétiens
  • Climat: saisons inversées par rapport à l’hémisphère Nord, le Nord étant chaud et tropical et le Sud tempéré.
  • Quand y aller: septembre à novembre (printemps) et mars à mai (automne) sont les saisons ou le climat est le moins extrême.

Introduction

L’île la plus grande du monde, le plus petit continent et un passage obligé pour un tour du monde qui se respecte. Culture occidentale, langue anglaise, un style de vie relax et la possibilité d’y travailler avec un working holiday visa sont quelques unes des raisons qui font de l’Australie une destination à la mode. Cependant, il faut garder plusieurs choses à l’esprit avant d’y aller: 1) c’est gigantesque et tout voir vous prendra du temps 2) c’est très touristique  3) tout coûte extrêmement cher comparé au reste de l’Asie, surtout vu le nombre de chose à faire et voir.

Les plus

  • Les bestioles (lézards, koalas, kangourous, chauve-souris géantes, émeus) présents partout même en ville
  • Paysages variés et super climat
  • Les australiens aimables et relax

Les moins

  • Cher
  • Le manque de culture (pas de bâtiments historiques ou de vieilles pierres comme en Europe)
  • Impossible de sortir sans crème solaire
  • Les distances 
  • Les araignées (et croyez moi vous allez en voir des grosses)
  • L’alcoolisme
  • La grande barrière de corail, surfaite, loin de la côte et pas tellement différente des spots de plongée en Asie
  • Les whitsundays où il faut mettre une combinaison avant d’aller nager pour ne pas se faire piquer par les méduses mortelles
  • Melbourne est à zapper à moins d’avoir une raison d’y aller
  • Canberra et Adélaide

à voir/à faire

  • Acheter une voiture et partir en road-trip
  • Sydney
  • Karijini National Park
  • Kakadu National Park
  • Kings Canyon dans le Watarrka National Park (Northern Territory)
  • Nimbin
  • Uluru (Ayers Rock) au lever du soleil
  • La côte Ouest
  • Plonger sur le Yongala et le Navy Pier d’Exmouth (les deux meilleurs spots de plongée du pays et dans le top 10 mondial)
  • La Great Ocean Road
  • Apprendre à surfer

climat

Le temps est plutôt plaisant tout au long de l’année. Darwin est méga humide en hiver, et il peut faire froid à Sydney/Melbourne durant cette saison.

budget

Si vous venez d’Asie le coût de la vie en Australie risque de vous faire mal au portefeuille. Les prix sont comparables à ceux en France. Si vous restez en ville dans des backpackers de bonne qualité et sortez tous les soirs vous aller raquer (l’alcool coûte cher). Il y a toujours moyen de se débrouiller par exemple acheter de la bouffe en supermarché plutôt que d’aller au resto, mais attendez vous à dépenser un paquet de fric. Comptez 40 euros par jour en moyenne en cuisinant votre propre bouffe.

Le pays est bien aménagé pour les voyageurs indépendants, et si vous avez une carte d’étudiant, de YHA ou de backpacker vous aurez des réducs sur les transports, hôtels et activités. Gardez à l’esprit que vous déplacer d’un endroit à un autre, sortir et faire de l’activité vous coûtera du fric. Notez aussi que certaines activités sont bien moins chères et identiques dans d’autres pays (plongée en Asie, voir les requins blanc en Afrique du Sud, sauter en parachute en Nouvelle-Zélande…).

argent

Distributeurs partout et fonctionnent 24H. Possible d’ouvrir un compte bancaire sur place.

Visa

l’eVisitor (qui remplace l’ETA ou Electronic Travel Authority pour les ressortissants de l’Union européenne) est valable 3 mois et gratuit. La demande doit être effectuée sur le site Internet du département de l’Immigration et de la Citoyenneté australienne. Il permet d’effectuer un ou plusieurs séjours de 3 mois maximum sur une période de 12 mois. Si vous prenez votre billet dans une agence de voyages, celle-ci se chargera de vous le procurer. Certaines compagnies aériennes s’en chargent également.

Il faut aussi pouvoir présenter un billet d’avion retour lors du passage à l’immigration (les services d’immigration australiens ne sont pas réputés pour être les plus sympathiques et peuvent vous poser problèmes, évitez de passer la douane habillé en hippie).

Pour rester plus de 3 mois en Australie, il faut demander un visa qui coûte 57 € depuis la France, et s’obtient auprès de l’ambassade d’Australie (3 à 4 semaines de délai d’obtention).

Le visa vacances-travail (Working Holiday Visa) est valable pendant 1 à 2 ans (à condition de bosser dans l’agriculture)  et permet aux jeunes de 18 à 30 ans de travailler jusqu’à 6 mois par employeur. Il coûte 190 euros pour un an et la demande se fait ici (en anglais).

Drogue/cigarettes/alcool

Drogue: dans l’ensemble trèèès facile à trouver. Allez faire un tour à Nimbin, le cannabis pousse en pleine rue.

Cigarettes: très chères ! paquet de Marlboro à 17 AUD (13 €). Le bon endroit pour arrêter de fumer. Il est interdit de fumer dans les bars, clubs et restaurants ainsi que certaines plages et lieux publics.

Vous n’avez le droit de ramener que 50 cigarettes en Australie (soit deux paquets de clopes) sinon direction la poubelle au passage en douane.

Alcool: Grosse culture de l’alcool, si vous aimez la bière vous serez servi.

Pour les backpackers fauchés qui veulent se mettre minable à moindre coût, il y a le Goon: du vin de mauvaise qualité (il y a même des traces d’oeufs et de poissons dans les ingrédients) que l’on achète en carton de 2 à 4 litres et qui font le bonheur des soirées « jeux à boire ». Attention au ‘hangover’ (la gueule de bois) terrible que cela provoque. Buvez beaucoup d’eau avant d’aller vous coucher pour éviter le mal de crâne au réveil.

La bière la plus consommée en Australie est la Victoria Bitter (ou VB, prononcer ‘Vi Bi’) mais perso je préfère la XXXX gold (prononcer ‘four ex gold), une bière du Queensland qui se boit bien quand il fait chaud. Chaque région à sa propre bière.

Le rhum de Bundaberg est aussi l’une des boissons les plus populaire du pays. Impossible à manquer avec son logo de l’ours polaire.

Pour briller en société je vous donne deux faits (c’est cadeau):

  • Les bières à long col sont interdites à Alice-Spring pour éviter aux poivrots de s’en servir comme arme
  •  Le « Darwin Stubby », une bière vendu à Darwin, fait 2 litres !!!

dangers

A part claquer trop d’argent ou ne plus vouloir partir, les bestioles, le soleil et tomber en panne dans le désert sont le pire qui puisse vous arriver.

Le numéro d’urgence est le 000 qui vous mettra en relation avec la police ou les pompiers.

Faites vraiment attention si vous conduisez (restez à gauche!) et éviter de prendre la route à la tombée de la nuit, les kangourous sont attirés par les phares.

Si vous allez à la plage nagez là où c’est surveillé et évitez d’y aller quand il n’y a personne. Les courants peuvent vous emporter vite fait bien fait. Si il y a un panneau d’interdiction de nager c’est pour une bonne raison (méduse, courant, requins, crocodiles…) donc à moins d’être suicidaire n’y allez pas.

Les araignées dont il faut surtout se méfier sont les Sydney Funnel Web (que l’on trouve autour de… Sydney, et araignée la plus dangereuse au monde) et les Red backs (elles ont une marque rouge sur le dos). Voir cet article pour plus d’infos. Si vous faites du fruit-picking ou du jardinage mettez toujours des gants.

Rencontres

Locaux: serviables et relax, parfois redneck sur les bords dans l’outback. Beaucoup d’asiatiques. Les aborigènes laissent une impression étrange et certains errent désoeuvrés toute la journée.

Autres voyageurs: beaucoup de backpackers européens et asiatiques en Working Holiday Visa, dont beaucoup qui veulent visiter le vaste monde avant de rentrer à la fac. Pas mal d’étudiants indiens et chinois.

Certains compatriotes français peuvent s’avérer très désagréables et avoir un comportement de con.

Énormément de touristes au endroits clés comme Uluru.

problèmes et désagréments

Quelques alcolos et clochards dans les grandes villes peuvent être agressifs et des gens parfois louches dans les backpackers (drogués, fêtards qui ne respectent rien ou psychopathes en tout genre).

Fille seule: pas de problèmes pour une fille voyageant seule (évitez de faire du stop dans l’outback cependant).

Les aborigènes: ils sont… particuliers. Pas vraiment dangereux (ça dépend des endroits/circonstances) mais attendez-vous être surpris par leur comportement (j’en dis pas plus je vous laisse le soin de découvrir cela).

itinéraires

Cairns à Sydney, puis Melbourne, Alice Spring à Darwin ou Perth. La côte Ouest est moins touristique et plus sauvage que la côte Est (l’idéal est d’avoir son propre véhicule).

transports

  • Route: plusieurs options. Les bus de backpacker sont assez populaires et parfait si vous voyagez seul, mais mieux vaut éviter si vous êtes en groupe (acheter une voiture ou un van à plusieurs est une meilleure idée). Louer une voiture ou un van coûte cher, le mieux est d’acheter un véhicule et le revendre à la fin de votre road trip.
  • Il existe aussi le système de re-location qui permet d’utiliser un véhicule de location gratuitement à condition de le ramener à un certain endroit.
  • Train: trajets hyper long, plutôt confortable mais attendez à mourir d’ennui sauf si vous êtes avec des potes. Le paysage n’a rien d’extraordinaire, mais les prix peuvent être intéressants si vous bénéficiez d’une réduc ou alors similaires à l’avion.
  • Avion: Plusieurs compagnies proposent des vols internes: Qantas, Jetstar et Virgin Blue. Le plus tôt vous réservez, le moins cher ce sera, l’idéal étant de réserver sur le net avant de partir pour l’Australie et montrez votre numéro de réservation au moment de partir.
  • Notez aussi que les vols réservés de l’étranger ne sont pas taxé de 10% de GST (l’équivalent de la TVA en Australie). Certaines compagnies offrent un repas durant le vol, d’autres non. Voir les liens.

logement

  • Grande variété d’endroits où loger, bon choix de backpacker hostels où rencontrer du monde mais mieux vaut réserver. Certains endroits peuvent être des lieux de débauche extrêmes donc renseignez-vous avant de réserver (allez voir les avis sur hostelworld avant).
  • Beaucoup de ‘campsites‘ sont gratuits le long des plages où vous pourrez vous poser avec votre propre véhicule ou juste une tente, certains ont des douches et barbecues électriques (pas d’eau chaude ni d’électricité par contre).
  • Les caravans park sont nombreux et partout dans le pays, avec toilettes, douches avec eau chaude,cuisine et prises ou charger vos Ipod ou autre matos électronique. Compter 20AUD par tentes.
  • Les pubs offrent aussi des chambres (dortoirs et chambres doubles)
  • Coût moyen: de 13 euros dans un dortoir de mauvaise qualité à 60 euros pour une chambre double.

medias

Livres: de nombreuses librairies. Les livres coûtent chers d’après mes souvenirs. Lisez  ‘Down Under‘ de Bill Bryson avant de partir, ça vous donnera un avant goût du pays et vous fera une leçon d’histoire.

TV: dans tous les hôtels. De la pub toutes les cinq minutes, même pendant les films. Regardez le film ‘Wolf Creek‘ pour vous mettre dans l’ambiance Road trip dans l’outback.

nourriture

Achetez dans les supermarchés (IGA, Woolworth, Coles) et cuisinez dans votre hostel, ça vous reviendra moins cher que d’aller à Subway ou Macdo tout le temps.

Pensez à goûter la vegemite et les tim-tam, produits typiquement australiens.

communication

Internet

WIFI assez répandu, beaucoup de café internet sinon. La solution la plus économique est d’avoir son netbook ou smartphone et de squatter les bibliothèques municipales ou internet est gratuit.

Il est aussi possible d’acheter une clé internet 3G prépayée que vous pouvez recharger avec des cartes prépayées (plus d’infos ici)

Carte SIM

Faciles à obtenir dans les magasins des plus grands opérateurs: Optus, Telstra (celui qui a le plus de couverture), Vodaphone. Coûte entre 20 et 30$ avec carte SIM + crédit. Vous aurez aussi la possibilité d’acheter un pack avec un téléphone bas-de-gamme + carte SIM.

où recharger ? Dans n’importe quel supermarché, boutique ou autre. Demandez à « top-up » votre crédit avec le nom de votre opérateur, et vous pourrez acheter un voucher (un papier avec un code à taper pour créditer votre tel.)

quoi emmener

Acheter votre matos en France à Décathlon, sinon vous trouverez tout ce qu’il faut sur place.

note: 8/10 (tout dépend de votre temps et budget)

About the Author

Mat
Créateur de Noobvoyage.fr

8 Comments on "Infos pratiques Australie"

  1. En voilà un beau post qui résume parfaitement toute la situation de l’Australie!
    Quand j’ai effectué mon circuit en Australie, je n’ai été logée que grâce au couchsurfing, ils ont vraiment la culture du partage et comme tu le dis, une gentillesse sans faille.

  2. super ton film wolf creek ! tout pour rassurer !
    dis moi tu as apprécié l’australie ?

    • Oui, plus que la Nouvelle-Zélande en tout cas. J’ai trouvé certains endroits un peu surfaits (les Whitsundays et la grande barrière de Corail par exemple) mais d’autres m’ont vraiment bluffé, comme Karijini.

  3. bonjour, tu as l’air d’avoir tester les YHA du coup es ce que tu sais si il y a des lave linge ? et il faut que je reserve bien a l’avance ou je peux trouver facillement a la dernier minute ( comme le trajet et pas trop planifier pour le moment )

    • Salut

      YHA c’est le nom de la Youth Hostel Association qui ont des hotel un peu partout en Australie, c’est un peu cher mais de très bonne qualité. Je suppose que par YHA tu veux parler des backpacker hostels et autre guesthouses.
      Donc oui normalement tu devrais y trouver des lave linge qui fonctionnent avec des pièces.
      Tu peux peut-être trouver de la place si tu débarques comme ça mais mieux vaut réserver à l’avance (passes un coup de fil vite fait à l’endroit où tu veux rester, ou envoie leur un mail).

  4. Bonjour,
    Super blog et votre voyage en Australie est vraiment bien détaillé et très clair. Sans m’éterniser sur ma demande, je souhaite partir une année la bas pour des raisons professionnelles (l’anglais à maitriser) mais aussi pour le gout de l’aventure et la découverte d’une culture complètement différente. Ainsi la nage avec requins baleines ou lions de mer, la rencontre avec requins et dingos est égalementau menu. Mais je souhaitais savoir s’il existe des plongées pour rencontrer des murènes ? C’est une demande assez particulière mais je souhaitais vous demander au cas ou.

    Et merci pour le point sur les araignées (ma phobie), je risque pas de me promener pieds nus

    • Salut

      Je suppose que tu es débutant en plongée car sinon tu saurais que les murènes tu en trouve un peu partout ! Je ferais un topo sur les spots de plongée australien plus tard mais si vraiment ton trip c’est les murènes, tu peux aller en Thaïlande, aux Philippines, en Indonésie… garantie d’en voir !
      Pour l’instant il y a trois endroits en Australie qui me viennent en tête: la grande barrière de corail, l’épave du Yongala (j’en ai vu si je me souviens bien) sur la côte Est, et enfin Ningaloo Reef (côte Ouest).

      Pourquoi tu veux voir des murènes spécialement ?

  5. Disons que les murènes ont cette élégance et cette rareté physique qui m’incite à vouloir en approcher de plus près. De plus, après avoir vu pas mal de reportages et documentaires à leur sujet, j’ai vraiment envi de partager cette expérience.

    Je suis effectivement novice en plongée car je suis assez froussard on va dire pour ce qui est des animaux marins. Mais j’ai justement envi de profiter de ce voyage pour découvrir la faune australienne.

    Ainsi, requins baleine, requins, lions de mer, dingo, kangourou, et j’en passe sont à mon programme car c’est une expérience à mon sens unique dans une vie et je veux vraiment vivre ça malgré la peur du moment.

    Et votre résumé confirme l’excitation de l’expérience.

    Je serais ravi d’échanger plus personnellement pour développer tout ceci si le temps vous le permets

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Comparatif pays

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


error: Content is protected !!