Carnet de voyage: Deux semaines au Sri Lanka – impressions, itinéraire et budget

récit voyage sri lanka

avis sri lanka

Voilà mes impressions et compte rendu après deux semaines au Sri Lanka. Je dois avouer que j’y suis allé sur un coup de tête…

Je suis parti depuis Bangkok (environ 280 €A/R). J’avais pas vraiment envie de partir, j’étais fatigué et enrhumé à cause de la clim’ ou de la pollution de Bangkok. Je tombe malade à chaque fois que je vais là-bas !

Bref, j’étais pas super chaud pour y aller mais j’étais quand même curieux de voir à quoi ça ressemblait. J’espérais surtout que ça ne soit pas comme l’Inde niveau bordel.

Arrivé à Colombo, j’ai changé 400 US$ en roupis. On m’a filé des billets de 5000 et de 1000 tout neuf, j’étais content. Les billets sri-lankais sont vraiment jolis (j’en ai gardé de coté pour ma colec’). Puis j’ai pris le bus pour aller jusqu’à la gare de Colombo où j’ai pris le train pour Kandy.

Itinéraire au Sri Lanka

Durant ces quinze jours mon itinéraire au Sri Lanka a été le suivant:

Arrivée Aéroport => Bus pour Colombo => Train pour Kandy => trois jours à Kandy => Bus pour Dambulla => Bus pour Sigiriya => trois jours à Sigiriya dont une matinée de visite à Dambulla => bus pour Dambulla depuis Sigiriya => bus pour Polonnaruwa => trois jours à Polonnaruwa => Bus Polonnaruwa – Habarana => Bus Habarana – Trincomalee => Bus Trincomalee – Nilaveli Beach.

Je n’ai pas énormément bougé mais je voulais prendre mon temps et me poser pour taper quelques articles pour Noobvoyage.

Transports

Train

Je voulais à tout prix prendre le train de Colombo à Kandy sur les recommandations du Guide du Routard et quelques sites web. Le trajet est magnifique, en particulier la deuxième moitié. J’ai eu du bol de pouvoir arriver à temps pour pouvoir prendre le train de 15h35. D’ailleurs j’ai eu assez de temps pour me promener jusqu’au Grand Oriental Hotel pour y boire un coca. Je vous conseilles d’aller vous y poser en attendant votre train, il y a la clim’ et ça permet d’être au calme plutôt que de rester dans les environs de la gare car je n’ai pas trouvé d’endroit où me poser tranquilou là-bas.

Carnet de voyage Sri Lanka

La gare de Colombo

Le trajet en train était plutôt confortable et j’ai rejoint Kandy en 2h35 pile poil. Dans la gare de Colombo, un mec ‘muet'(ou pas) offre son aide pour vous aider à trouver ou est leur wagon car les numéros de wagons ne sont pas indiqués, mais il vous demande en échange 1000 roupies pour financer une école de sourd-muet (avec une photocopie pourrie pour expliquer le truc). Il m’a sorti une liste de voyageurs qui ont signés avec leur nom, pays et montant donné… tous 1000-1500 roupies. Je lui ai filé 20 roupies pour la peine, et il m’a demandé de ne rien marquer à côté de ma donation. Je pense qu’il a du indiquer 1000 roupies à coté. Les pigeons nouvellement arrivés au Sri Lanka ne doivent pas encore réaliser combien ça fait et lâchent l’argent sans réfléchir.

Tuk tuk

Comme en Thaïlande, on trouve ici des tuk tuk quoiqu’ils sont mieux entretenus je trouve. Pensez à vous mettre d’accord avec le chauffeur sur le prix de la course avant de partir !

carnet de voyage au sri lanka

Bus

Les trajets en bus coûtent QUE DALLE, genre 1 € pour faire 100 km. Par contre, accrochez vous bien car les chauffeurs conduisent comme des tarés, les bus sont souvent pleins et ça secoue. Donc essayez de trouver une place assise rapidement si vous ne voulez pas passer 2h debout.

Il y a parfois des bestioles qui traversent la route (j’ai vu une grosse mangouste) et les chauffeurs klaxonnent tout le temps lorsqu’ils dépassent d’autres véhicules. Il prennent de gros risques et peuvent frôler les bagnoles qui arrivent en face.

bus sri lanka

Il y a des Bus TATA comme en Inde. L’intérieur est décoré d’images de bouddha, dieux hindous ou jésus.

Voiture

Je n’ai pas eu à prendre de voiture mais j’ai remarqué qu’il y a beaucoup de grosses voitures neuves et pas mal de gros 4×4. Beaucoup de voitures japonaises aussi.

Les routes en général sont correctement entretenues, je m’attendais à ce que ça soit plein de trous mais ça roule plutôt pas mal.

Les flics font la circulation et généralement les voitures s’arrêtent aux passages piétons. A ce niveau c’est moins l’anarchie qu’en Inde.

Les Sri Lankais

Très sympas et serviables, mais attention au mecs trop collants qui veulent absolument taper la discut’ près des sites touristiques (surtout à Kandy). Beaucoup parlent français car ils ont pris des cours à l’alliance française de Kandy.

Je trouve les sri lankais moins bourrus que les indiens, c’est moins du ‘chacun pour soi’ qu’en Inde et on est pas observé comme des bêtes curieuses. Il y a moins de mendiants aussi. Le niveau de vie est plus élevé.

sri lanka carnet de voyage photo

Les gens sont plutôt bien habillés: les hommes en pantalon+chemise, et les filles habillées de façon occidentale. J’ai remarqué que les femmes portent davantage des sari au Nord du pays. Certaines sri lankaises sont vraiment belles d’ailleurs.

Beaucoup d’hommes, mêmes jeunes, mâchent du bétel. C’est le truc qu’il recrachent par terre et qui fait des taches rouges sur le sol. Presque tous les chauffeurs de bus ou de tuk tuk en mâchent. Ça pourri les dents et file des cancers de la bouche ce truc. J’avais testé à Taiwan, ça m’avait défoncé la tête pendant cinq bonnes minutes.

De nombreuses fois les sri lankais on été arrangeant avec moi lorsque je n’avais pas assez d’argent ou alors si ils n’avaient pas assez de change. Ça m’a assez étonné. Même les mecs qui collectent l’argent dans le bus m’ont fait cadeau de 5-10 roupies quand je n’arrivait pas à attraper les pièces ou billets dans mon portefeuille. Pas prises de tête.

Enfin, j’ai remarqué aussi pas mal de jeune couple qui se tenaient par la main, ainsi que des hommes, jeunes et vieux, qui se promenaient main dans la main. Comme en Inde ! et comme les indiens ils font ce hochement de tête bizarre sur le côté. J’ai jamais su si ça signifiait ‘oui’ ou ‘non’.

Quelques uns ont la peau décolorée, tachée. J’ai vu plusieurs albinos. J’ai aussi vu quelques vieux blancs britanniques avec accent sri lankais, ça m’a étonné. Au début je croyais que c’était des albinos… mais non.

Et quand les sri lankais vous serrent la main, ils la garde pendant quinze ans.

Les autres voyageurs

C’est dingue le nombre de français qu’il y a ici. Peut-être est-ce parce que se sont les vacances d’été en France ? enfin c’est surtout des couples ou des familles. Il y a aussi beaucoup de russes et de chinois, j’ai pu constater.

Conseils aux voyageuses: évitez de vous baladez en maillot de bain ou mini-short en dehors des plages. D’après les commentaires de plusieurs voyageuses rencontrées ici, certains sri lankais sont au taquet lorsqu’ils voient des occidentales. Je ne suis pas une fille donc j’imagine pas trop ce que cela donne mais lisez au moins cet article pour vous faire un avis. Des suisses m’ont dit qu’elles ont été demandées en mariage, prises en photo discrètement, etc…

La bouffe

Une grosse déception: ça va de franchement dégueu à bon, sans être exceptionnel. Précisez que vous ne voulez pas de plats épicés lorsque vous passez votre commande. En général ils servent des plâtrées énorme que j’ai eu parfois du mal à finir. Même le banana pancake que j’ai commandé à la plage de Trincomalee était double, là où en Thaïlande je n’en aurais eu qu’un seul à ce prix là.

Le meilleur repas que j’ai fait était au Leesha Guesthouse de Polonnaruwa (500 roupies). Même la française avec qui j’ai mangé et qui était au Sri Lanka depuis deux mois m’a dit que c’était le meilleur repas qu’elle ait mangé dans ce pays.

Pas beaucoup de street-food à part des marchands de fruits ou de cacahuètes. Je vous recommande d’acheter des fruits sur les marchés, c’est pas cher, facile à transporter et bon pour la santé !

cuisine sri lanka

Le Milo est super bon pour un ptit déj ou un en-cas

Il n’y a pas de gros supermarché mais plutôt des petites supérettes où on peut acheter des boissons ou des paquets de gâteaux. Le seul ‘gros’ supermarché où je suis allé était à Kandy.

Généralement la bouffe est pas cher: comptez en moyenne entre 300-500 roupies par repas.

Parlons du café maintenant: il n’est pas bon du tout. Le meilleur café que j’ai bu au Sri Lanka était à Kandy à ‘Natural Coffee‘. En même temps on est au pays du thé… qui lui est très bon, servi très sucré comme en Inde. Si vous êtes un accro au café comme moi, il va falloir changer vos habitudes !

Quelques noms de plats sri-lankais:

  • Kottu
  • Pictu
  • String Hoppers
  • Hoppers
  • Deviled
  • Rotti
  • Daal
  • Sambol

L’alcool

On va dire que je fais le difficile mais j’ai trouvé les bières comme la cuisine, c’est-à-dire pas top, que ça soit la Lion ou la Bison qui m’a filé un vieux mal de crâne. J’ai goûté la bière pression du Pub de Kandy, mais c’était de la Carlsberg importée. J’ai aussi goûté l’arrak, la boisson à base de noix de coco. Ça arrache.

alcohol sri lanka

Les bouteilles et canettes de bière coûtent entre 250 et 350 Rp.

A Kandy, en dehors du ‘Pub’, les bars locaux sont hyper craignos, glauques et sombres.

Budget

Je ne vais pas détailler toutes mes dépenses mais pour quinze jour j’ai dépensé au total 425 USD, soit 340 €. Ça fait une moyenne de 22,6€ par jour, en ayant voyagé en mode routard.

Je n’ai pas dépensé beaucoup en activités touristiques mais il faut savoir qu’elles coûtent chère, que ça soit:

  • la plongée: 70 € pour deux fun dive à Trincomalee
  • les entrées des sites archéologiques: 30 USD pour Sigiriya, 25 USD pour Polonnaruwa, 1500 roupis pour les grottes de Dambulla…
  • snorkelling à Pigeon Island: 3000 roupis
  • whale watching (observation des baleines): 40 €
  • les safaris: minimum 3000 roupis

Bref ça fait mal au portefeuille.

Par contre, les transports en train ou en bus ne coûtent quasi-rien (genre 1 à 3 €). De même la bouffe ne coûte pas cher mais bon, la qualité n’est pas top (500 rp en moyenne).

Concernant les logements, le moins cher que j’ai payé est 800 Roupis pour dormir dans un tuyau en béton au bord de la plage à Trincomalee:

backpacker sri lanka

Le plus cher a été 1600 roupis pour une chambre avec ventilo, sdb et wifi. La plupart des guesthouse ont le wifi, sinon c’est 50 ou 80 roupis de l’heure dans un cyber café.

En moyenne, comptez de 1500 à 2000 roupis pour les hôtels et guest house.

Dernier point: ne prenez pas de chambre si il n’y a pas de moustiquaire. Les moustiques sont méchants ici.

Quoi emmener ?

C’est le troisième voyage que je fais avec juste un petit sac à dos que j’ai emmené en bagage à main dans l’avion. Et c’est le top !

Pour les fringues sales, je les lavais au savon et les faisais sécher au soleil. J’aurais pu me passer de quelques accessoires bien lourds comme mon PC, des bouquins et un gros objectif d’appareil photo…

Je ne regrette pas d’avoir pris mon sweat même si je ne m’en suis servi que le soir à Kandy car j’ai eu un peu froid dans ma chambre. Si vous allez visiter les montagnes du Sud du pays, c’est obligatoire de prendre un sweat avec vous car vous serez en altitude.

Il y a cinq trucs essentiels à emmener en voyage au Sri Lanka:

  • Une lampe de poche: durant mon séjour j’ai eu droit à plusieurs coupures de courant !
  • Des jumelles: si vous allez faire un safari, pour observer les animaux
  • Un parapluie de poche (à acheter sur place) pour se protéger du soleil
  • De l’anti moustique
  • Des tong pour se déchausser rapidement avant d’entrer dans les temples

Enfin, j’ai acheté un adaptateur pour prise électrique sur place, dans un marché, pour 150 roupis.

Les animaux

Alors là j’ai été gâté: j’ai vu des éléphants (j’en ai même lavé un), des varans énormes (environ 1,50m, au bord du lac de Kandy), des singes, une mangouste qui a traversé la route en speed, des lézards colorés et des écureuils en veux tu en voilà.

animaux sri lanka

Beaucoup d’oiseaux, des corbeaux. Chauve-souris géantes aussi.

J’ai même vu des panneaux ‘danger‘  avec des lézards dessinés sur un fond jaune le long de la route qui va de Dambulla à Polonnaruwa, comme les panneaux en Australie avec les kangourous.

Activités

Pour voir le bilan et les notes que j’ai attribuées au diverses activités que j’ai fait au Sri Lanka, cliquez sur les liens suivants:

Bilan après quinze jours au Sri Lanka

Voilà mon avis: si c’est le premier pays d’Asie que vous visitez, vous allez forcément aimer. Le pays est compact avec une tonne de choses à faire et à voir, que ce soit les plages, les safaris, les temples, les sites archéologiques, on peut y apprendre à plonger, faire du surf, voir des plantations de thé, des éléphants et des léopards (avec de la chance). Les transports sont de relativement courte durée, tout le monde parle anglais (ou presque) et il est facile d’y voyager dans l’ensemble.

En revanche, si vous avez déjà voyagé en Inde et en Asie du Sud-Est vous ne serez pas surpris: les sites archéologiques sont sympas à voir mais ne sont pas aussi impressionnant que ceux de Thaïlande ou du Cambodge. Les plages sont belles mais pas autant que celles de Thaïlande ou des Philippines. Il y a des statues de Bouddha, des pagodes, des moines, des éléphants et des tuk tuk. Bref, ce qu’on retrouve en Asie du Sud-Est. Enfin, la nourriture est vraiment un gros point négatif ici.

Je suis content d’être allé au Sri Lanka mais je ne pense pas que j’y retournerais un jour. Mais je peux comprendre que certains tombent amoureux de ce pays.

Liens

Guides de voyage

About the Author

Mat
Créateur de Noobvoyage.fr

6 Comments on "Carnet de voyage: Deux semaines au Sri Lanka – impressions, itinéraire et budget"

  1. Oui le trajet entre Colombo et Kandy est l’un des plus beaux à effectuer sur l’île. Les autres tronçons correspondent à la ligne qui traverse la montagne ou celle qui longe la côte sud que tu n’as malheureusement pas pu visiter.

    aaaaah, l’utilisation du klaxon au Sri Lanka est totalement différente que celle que l’on a en Europe. Ici on klaxonne pour se dire bonjour, indiquer la présence de policiers, … C’est un mode de communication en plus d’être un moyen d’avertir un danger.
    Mais ce qui est certain, c’est que conduire au Sri Lanka est quelque chose de dangereux pour une personne qui n’y est pas préparée : on conduit déjà à gauche, il y a très peu de panneaux de signalisation et la circulation y est insupportable. Les embouteillages à Colombo sont gigantesques.
    Depuis plusieurs années, les routes sri lankaises ont fait l’objet de grands travaux de voirie et des autoroutes ont été créées entre plusieurs villes.

    Le hochement de tête sur le côté est très déroutant pour nous. Au Sri Lanka, il signifie une réponse positive et non une négative comme chez nous.

    Pour ce qui est des touristes : les principaux touristes sont les Indiens. Suivent ensuite les Britanniques et les Allemands. Les Français viennent un peu après et on dénombre un nombre plus ou moins équivalent de Russes, de Chinois et d’Australiens.

    Le climat dans la montagne sri lankaise est un climat tempéré. Il vaut mieux en plus de prendre un pull, prendre un pantalon pour les plus frileux. Les soirées peuvent y être fraiches. Par ailleurs, il est préférable de l’avoir pour la visite de certains temples afin de respecter les coutumes religieuses.

    Le Sri Lanka est réputé pour sa faune qui comporte de nombreuses espèces endémiques notamment au niveau des oiseaux. Le léopard et l’éléphant figurent parmi les animaux emblématiques des parcs nationaux.

    Pour ce qui est du descriptif sur la nourriture que Mathieu n’a pas aimé, je le trouve un peu trop simpliste tout comme celui sur le patrimoine. Raisons pour lesquels, j’ajoute quelques éléments afin de ne pas véhiculer une vision tronquée mais multitudes d’arguments et d’impressions.
    Oui, au Sri Lanka on mange épicé à presque tous les repas. Le rice and curry est le roi des plats. La viande et le poisson ne se mangent qu’en petite quantité. Comme il est expliqué, dites que vous voulez un plat non-épicé si vous ne supportez pas le piquant. Si vous l’essayez et que ça arrache, demandez de la noix de coco râpée, laissez la sur votre langue et attendez que le piquant s’estompe.
    En effet, il y a peu de streetfood ; mais testez le kotthu rotti c’est délicieux. Sa préparation est un spectacle à lui seul et se caractérise par le bruit des hachoirs sur la plaque de cuisson.
    Pour la bière, je ne connais que la Lion, que je trouve être une bière honorable, légère et rafraichissante mais ne vous attendez pas à une succulente trappiste belge.
    C’est dommage que Mathieu n’ait pas apprécié la cuisine sri lankaise, une cuisine particulière et spécifique au Sri Lanka. Tout le monde à ses goûts de prédilection. Par ailleurs, je pense qu’il ne faut pas essayer de la comparer à une autre cuisine.

    Pour ce qui est du patrimoine sri lankais, le comparer avec d’autres civilisations du continent indien et sud-est asiatique est également assez simpliste. En effet, la majorité des lieux culturels présents sur l’île sont des vestiges archéologiques, des temples, des palais, dont il ne reste pas grand chose (le bois, l’un des principaux matériaux utilisés, traverse difficilement le temps). La plupart d’entre-eux (Anuradhapura, Polonnaruwa, Sigiriya) ont été érigés entre le IVe siècle avant JC et le XIIIe siècle, c’est-à-dire durant des époques que nous qualifions d’Antiquité et de Moyen Âge en Europe. Par ailleurs, pour mieux comprendre ces sites, il faut les replacer dans leur histoire. Ainsi des villes comme Anuradhapura, Polonnaruwa, Sigiriya ont été abandonnées lorsque le pouvoir royal s’est installé dans une nouvelle capitale. La nature y a donc repris ses droits petit à petit.

    Bon voyage à tous !

    • Merci pour le complément d’infos ! Je voudrais rajouter ceci: pour la bouffe, j’ai indiqué ‘franchement dégueu’ mais en parlant de l’hygiène. J’ai mangé à plusieurs endroits où la propreté n’était pas la priorité n°1… mais je ne me souviens pas avoir mangé quelque chose au goût horrible. Par contre, c’est vrai que c’est parfois super épicé.

  2. Mêmes impressions que toi concernant le Sri Lank.
    J’y suis allée l’année dernière avec mon compagnon.
    Nous avions également été en Inde, donc nous avons pu faire le comparatif. Complètement d’accord sur le fait que la circulation c’est beaucoup moins l’anarchie et les sri lankais sont effectivement moins intrusifs que les indiens.
    Tu as raison de rappeler qu’il vaut mieux éviter pour une fille de se balader peu vêtue. J’avais mis un short le 1er jour. Mauvaise idée. Et ce n’est pas la présence de mon compagnon qui les a empêché de regarder. Ca m’a mise un peu mal à l’aise je l’avoue.
    En dehors de tout ça, c’est un endroit superbe où j’aurai plaisir à revenir un jour !
    Bonne journée à toi Mat ;-)

  3. Bonjour,
    votre récit reflète bien ce qui se dégage de ce beau pays.
    Nous en gardons un très bon souvenir.
    Les trajets en train et bus sont vraiment atypiques.
    Nous y avons passé 18j, et vous trouverez notre itinéraire sur un article de notre site
    http://voyage-modedemploi.com/itineraire-sri-lanka/

  4. Bonjour,

    Pourriez-vous me confirmer qu’il y ait bien un bus entre Habarana et Trincomalee ?
    Savez-vous combien il y en a par jour et la durée du voyage en bus ?

    Merci beaucoup pour votre réponse

  5. Très interessant.
    Vous parlez de panneaux routiers « danger » traversée de lézard (varans). J’ai raté la photo du panneau que j’ai prise près de Dambulla. Je suis à la recherche d’une photo de ce panneau jaune.
    Merci si vous pouvez me dépanner.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


error: Content is protected !!