Infos pratiques Vietnam

carte Vietnam

Dernière M.AJ.: Août 2013

Note: pays non ‘testé’ par moi-même, note provisoire. Cette fiche a pour but de vous aider à planifier votre trip au Vietnam ou en Asie du Sud-Est (merci à Kevin du blog Goodmorningvietnam.fr pour son aide). Vu que j’ai entendu des avis très opposés sur ce pays (soit on adore soit on déteste, comme pour l’Inde), merci de vos retours et impressions dans les commentaires.

  • Budget minimum: 15 € par jour
  • Capitale: Hanoï
  • Population: 87 millions
  • Langue: vietnamien
  • Monnaie: Dong (mais US$ utilisable presque partout)
  • Religion principale: bouddhisme, taoïsme, confucianisme
  • Climat: chaud et humide
  • Visa: payant (70 €) à l’arrivée
  • Quand y aller: février à mai (au Nord), décembre à avril (au Sud)

Pourquoi y aller ?

Malgré le fait que dès qu’on évoque le Vietnam il soit associé à la guerre, c’est en fait un pays avec de superbes paysages, une culture intéressante et probablement la meilleure cuisine d’Asie du Sud-Est. Le pays a une forme de S tout en longueur et se divise en trois zones: le Nord, le centre et le Sud. Malgré peu d’attractions majeures en comparaison avec les pays voisins, le pays reste une destination populaire parmi les backpackers qui  voyagent en Asie du Sud-Est.

Les plus

  • La baie de Halong
  • La nourriture vietnamienne
  • Les montagnes du Nord
  • Hanoï
  • Nha Trang
  • Ho Chi Minh City (HCMC – anciennement Saigon)
  • Hoi Han
  • Le café

Les moins

  • Le prix du Visa
  • Très touristique
  • Les arnaques
  • Difficile de sortir de la route touristique

Climat

Le climat est subtropical au Nord et tropical au Sud, et vu la forme allongée attendez vous a des différences de climat assez significatives si vous voyagez d’un bout à l’autre du pays. Le centre du Vietnam est un mix de ces deux climats et peut subir des typhons en automne. Évitez d’aller au centre entre novembre et fin janvier car il y pleut beaucoup.

Les meilleures périodes pour voyager au Vietnam sont:

  • Au Nord: novembre à fin-avril/début mai
  • Au centre: février à mai
  • Au Sud: décembre à avril

Budget

Plutôt bon marché, si vous voyagez en mode backpacker et profitez des transport touristiques comptez 25 € maximum par jour.

Vous trouverez facilement des hôtels à 15 USD la nuit, sauf à Saigon où les prix dépasse souvent les 20 USD.

Nourriture: environ 4€ par personne si vous mangez dans un restaurant à touriste classique et pratiquement moitié moins dans la rue pour la même chose. Cependant, à moins de bien connaître, la street food n’est pas très répandu comme en Thaïlande notamment.

Argent

Distributeurs présents partout à Hanoï et HCMC ainsi qu’aux différents aéroports. Prenez suffisamment de cash avec vous si vous allez dans les endroits un peu éloignés.

Le mieux étant d’avoir des petites coupures de 50 000 voir 100 000 dongs pour plus de facilité.

Visa

Visa payant obligatoire et plutôt cher: 70 € pour un mois. Visa de trois mois dispo pour 150 € (entrées multiples). Il est possible de l’obtenir en arrivant à l’aéroport (à Hanoï ou Saigon) à condition d’avoir une autorisation d’une agence de voyage. Montant à prévoir en dollars US. Mieux vaut faire sa demande dans une ambassade afin d’éviter les arnaques et de se faire recaler en arrivant.

Drogue/cigarettes/alcool

  • Weed facilement dispo (faites gaffe quand même).
  • Alcool à gogo dans sur les ‘party boat’ de la baie de Halong.
  • Les bars de rues sont les endroits les moins chers pour boire (quelques chaises en plastiques)
  • Bières locales: Bivina, Halida et la 333 (Ba Ba Ba)
  • Paquet de Malboro entre 20000 et 25000 Dong.

Rencontres

Locaux: généralement amicaux mais attention aux arnaques et au prix « spécial touriste ». Communiquer peut être un problème dans les endroits plus isolés ou peu de personnes parlent anglais. Dans les villes, la plupart des jeunes parlent anglais (certains vieux peuvent parler français).

Autres voyageurs: même type de backpackers qu’en Thaïlande et Cambodge.

Problèmes et désagréments

Très peu de crime violent mais beaucoup de vols, faites très attention aux pick pocket dans les transports en communs. Moins d’arnaques et vietnamiens plus polis dans le Sud que dans le Nord du pays ou les gens peuvent être moins accueillants. Les rabatteurs sont hyper chiant au Nord, davantage supportables au Sud.

Le trafic peut-être chaotique, attention si vous devez traverser la route, incrustez-vous derrière un groupe de locaux qui saura a quel moment y aller.

Conseils de Kevin du blog goodmorningvietnam.fr: « Attention à ne jamais vous balader avec des bijoux apparents, votre Iphone à la vue de tout le monde, de très nombreux vols à l’arraché sont à déplorer dans les endroits touristiques. De même, faites attention à la nuit tombée, ne rentrez pas seul: vous pourriez être la cible d’une agression pour vous dépouiller de votre monnaie et de vos bijoux.

Il est aussi recommandé de ne pas conduire de scooter, la circulation est assez dangereuse et les accidents mortels sont courant. Privilégiez les petites villes telles que Nha Trang, Dalat ou encore Hoi An (à vélo) pour profiter des 2 roues. Point important, seul le permis Vietnamien est reconnu. en cas d’accident, vous serez responsable à 100% même si vous n’êtes pas en tort. »

Fille seule: pas de problèmes.

Itinéraires

Du Nord au Sud ou du Sud au Nord, en passant par HCMC, Nah Trang, Ho Han, Hue, Hanoi.

Transports

Par la route: La meilleure option est d’acheter un billet « hop-on hop-off » de HCMC à Hanoi (entre 50 et 70US$). On ne dirait pas mais les distances sont longues, mieux vaut voyager de nuit.

La location d’un véhicule à plusieurs peut être une bonne idée si vous vous voulez explorer le Nord du pays. Attention, vous n’êtes pas autorisé à conduire une voiture, vous devrez impérativement avoir un chauffeur.

Nombreux décident de voyager en moto, attention à ne pas vous planter car les routes peuvent être en très mauvais état.

Train: plus chers que de voyager en bus mais aussi plus confortables. Il y a une ligne de train majeure au Vietnam, entre Hanoi et HCMC (30 heures de trajet si vous le faite d’une traite). Mieux vaut acheter les billets à l’avance car les meilleures places partent très rapidement (attention aux périodes de vacances).

Avion: le moyen le plus rapide de voyager au Vietnam, environ deux heures de vol entre Hanoi et HCMC. La principale compagnie aérienne domestique est Vietnam Airlines. La compagnie low cost Viet Jet propose les tarifs les moins cher. Vous pouvez aussi voler avec Air Asia.

Vélo: voyager en vélo au Vietnam deviens de plus en plus populaire, mais mieux vaut apporter votre propre deux-roues avec vous. N’oubliez pas de porter un casque car le trajet peut-être risqué à cause de l’état des routes et du trafic. Il est aussi possible de louer un vélo à la journée dans les backpackers hostels de HCMC ou Hanoi. Vérifiez l’état de l’engin avant de partir sur la route.

Bateau: il est possible de voyager par voie maritime en ferry hydroptère (hydrofoils en anglais), entre HCMC et différents endroits du delta du Mékong (notamment pour vous rendre à Vung tao).

Pour aller jusqu’à Phu Quoc Island vous pourrez prendre le ferry depuis Rach Gia.

Le bateau sera la meilleure option pour explorer la baie de Halong.

Logement

Autour de 3/5€ pour un lit en dortoir, 6/10€ la chambre privée (lit simple). Eau chaude dispo dans les grandes villes.

Media

Livres: Grand choix de copies de livres à Saigon, beaucoup moins dans le Nord donc faites vos emplettes là-bas. Beaucoup de bouquins dispo sur la guerre du Vietnam. Journaux en anglais

Nourriture

Excellente, un des atouts du pays en comparaison avec d’autres pays d’Asie du Sud-Est. Plus de variété dans les grandes villes qu’en province.

Eau du robinet non potable.

Végétariens: beaucoup de fruits de mers, apprenez à dire « pas de viande » en vietnamien. Restaurants végétariens un poil plus chers à Hanoi que dans le reste du pays.

Communications

Internet: wifi non protégé par mot de passe dispo partout dans les bars, cafés et restaurants. Nombreux internet cafés (4000 Dong pour une heure. Facebook n’est pas accessible partout.

Carte SIM: facile d’acheter une carte SIM dans n’importe quel magasin de téléphonie. Comptez 4 US$. Pour recharger, faites le dans une boutique mentionnant ‘Sim Card’. Carte SIM dispo aussi à l’arrivée dans les aéroports. Plusieurs opérateurs dispo mais Mobifone à la meilleure couverture, bon à savoir si vous allez dans des endroits isolés.

Cartes prépayées valables 1 mois à différents tarifs : 50 000 dongs, 100 000 dongs, 200 000 dongs, 300 000 dongs ou 500 000 dongs. Faites #101 pour connaître le montant de crédit restant.

Quoi emmener

Moustiquaire, habits et chaussures de trek qui sèchent vite, casquette, parapluie, tenue chaude pour les régions montagneuses

Conseils divers

  • Emmenez une photocopie de votre passeport car on pourra demander à le garder dans certaines guesthouses/backpacker hostels. Donnez leur plutôt la photocopie et gardez votre passeport avec vous.
  • Si vous voyagez en bus de nuit prenez de quoi vous couvrir, la température peut être glaciale à cause de la clim’.
  • Apprenez à dire « combien ça coûte ? » en viet pour évitez de vous faire arnaquer

Note: 6,5/10

Pas un des pays d’Asie du Sud-Est les plus facile à voyager pour un débutant (escroqueries, obtention de visa…) mais sortir des sentiers touristiques peut être très gratifiants.

Liens

   

About the Author

Mat

Créateur de Noobvoyage.fr

1 Comment on "Infos pratiques Vietnam"

  1. Bonjour, ‘
    Je pense que dans les plus, tu devrais ajouter les îles telles que « Phu Quoc et Condao », qui sont magnifique. Là, tu loues une moto et tu fais le tour de l’île. Par contre, La baie D’halong est très connue, et ça devient beaucoup trop touristique, elle en perd tout son charme, a mes yeux la visiter n’a pas de gros intérêt.
    Dans les moins, j’enlèverais  » les arnaques » en 5 ans je n’ai été victime d’aucunes arnaque au Vietnam, contrairement a l’inde ou c’est beaucoup plus courant.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


error: Content is protected !!