Budapest: 10 choses à faire et à voir absolument

que faire a budapest

QUE FAIRE À BUDAPEST ?

Sur cette page, vous pourrez découvrir l’essentiel des expériences à ne pas manquer à Budapest en Hongrie, les sites touristiques incontournables ainsi que les activités à faire absolument.

Cette sélection pourra vous être utile pour préparer un itinéraire et organiser votre séjour à Budapest, en vous donnant un avant-goût des meilleures choses à faire et endroits à visiter.

Les infos pratiques évoluent rapidement, donc n’hésitez pas à laisser un commentaire s’il y a des points à modifier ou si vous voulez partager des bons plans pour passer un week-end à Budapest.

AVANT DE PARTIR À BUDAPEST

  Réservez maintenant votre hôtel à Budapest sur Booking.com
 Acheter le Guide du Routard Hongrie sur Amazon.fr

__

Voici 10 choses incontournables à faire et à voir lors d’un voyage à Budapest:

1. LE PARLEMENT HONGROIS

Situé sur la place Kossuth, ce bâtiment abrite l’Assemblée nationale depuis que les communes de Buda, Pest et Óbuda se sont rassemblées pour former la ville de Budapest. Cette construction de style néogothique, datant de la fin du 19ème siècle, est surmontée de 2 tours gothiques entourant un dôme de 96 mètres de haut. Un guide officiel vous conduira à travers un dédale de pièces, de cours intérieures et d’escaliers. Vous pourrez admirer la somptueuse salle où ont lieu les séances de l’Assemblée ainsi que la couronne et les joyaux de Saint-Étienne, premier roi de Hongrie.

2. LE PONT DES CHAÎNES

Appelé aussi Pont Széchenyi en hommage à son créateur, le conte István Széchenyi, le pont a été construit pour relier Buda et Pest, deux villes situées de part et d’autre du Danube. Il a été inauguré en 1849 après 20 ans de travaux. Pendant la Seconde Guerre mondiale, les Allemands ont fait sauter tous les ponts de la ville y compris ce chef-d’œuvre. Le nouvel ouvrage a été inauguré juste 100 ans après l’original. Le soir, les milliers de lampes illuminant le pont et le château à l’arrière-plan offrent un spectacle de toute beauté.

3. LE PALAIS DE BUDAVÁR

Juché au sommet de la colline de Buda, ce château classé au patrimoine mondial de l’UNESCO a servi de résidence aux rois de Hongrie. On y accède par de petits escaliers ou en empruntant le funiculaire. Cet énorme palais dont la construction a débuté au 14ème siècle a connu de nombreux changements au fil du temps ainsi qu’une restauration importante après la Seconde Guerre mondiale. Les endroits accessibles et payants sont la Galerie nationale hongroise, le Musée historique de Budapest, les catacombes et le dôme. De nombreuses ruelles autour du château invitent à la flânerie.

4. LE BASTION DES PÊCHEURS

Situé tout près du château, ce belvédère dont la construction s’est achevée en 1902 rend hommage aux 7 chefs de tribus ayant fondé la Hongrie. On peut y voir une statue équestre d’Étienne 1er. Du haut de l’édifice, la vue sur Pest est grandiose. Le soir, lorsque le Parlement en vis-à-vis est illuminé, tout devient somptueux. A courte distance se trouve l’église Matthias où se sont déroulés des mariages royaux et des couronnements comme, en 1867, celui de François-Joseph Ier et de son épouse Sissi ou encore, en 1916, celui du dernier roi, Charles IV.

5. LA BASILIQUE SAINT-ÉTIENNE

Cette église catholique se trouve côté Pest et peut accueillir 8500 fidèles. Sa construction, en style néo-classique, a commencé en 1851 et s’est achevée plus de 50 ans après suite à l’effondrement de la coupole. C’est l’empereur François-Joseph 1er, également roi de Hongrie, qui l’a inaugurée en 1905. L’accès gratuit permet de découvrir un intérieur où dominent le marbre rouge et les dorures. Pour voir la Sainte-Dextre, qui serait la main momifiée de Saint-Étienne et pour accéder à la galerie entourant le dôme il faut payer mais le panorama sur Budapest en vaut la peine.

6. LA GRANDE SYNAGOGUE

Avec ses 3500 places, cette synagogue de style mauresque construite en 1854 est la plus grande synagogue européenne et la seconde plus grande au monde. Sa table de lecture dans le chœur, ses 2 chaires latérales, son orgue et la riche décoration révèlent l’obédience catholique de l’architecte. Durant la Seconde Guerre mondiale, elle a abrité la radio allemande et a également servi d’écurie. En 1944, un ghetto comptant quelques 70 000 Juifs s’est constitué autour de l’édifice religieux. Le billet d’entrée de la synagogue permet également la visite du Musée Juif, tout deux fermés le samedi.

7. LA PLACE DES HÉROS

Située au bout de la plus importante artère de la capitale, l’avenue Andrássy, cette place monumentale est aussi dédiée aux 7 héros fondateurs du pays. L’avenue et la place sont classées au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1987. La place, semi-circulaire, compte de nombreuses statues dont celles des 7 héros entourant une colonne de 45m surmontée de la statue de l’archange Gabriel. Sur les 2 péristyles du fond, se dressent les statues de souverains et autres personnages hongrois importants. Près de la place se trouvent le musée des Beaux-Arts et la galerie d’art Műcsarnok.

8. LE MEMENTO PARK

Ce musée de plein air est à 10km au sud de Budapest mais facilement accessible par bus. Une quarantaine de gigantesques statues érigées à la gloire du régime communiste y sont regroupées. Elles se trouvaient auparavant dans différents endroits de Budapest et ont été déplacées peu après 1989, date de la chute du régime. Les statues de Marx et de Lénine sont intactes, mais de Staline, il ne reste que les bottes car la population a détruit le reste durant l’insurrection d’octobre 1956. Des documents relatifs à cette révolution sont exposés au musée du parc.

9. LES THERMES

Budapest est connue comme ville thermale depuis l’Antiquité grâce aux nombreuses sources qui alimentent ses thermes. Certains bassins sont mixtes, d’autres réservés tantôt aux hommes, tantôt aux femmes. Les bains turcs Rudas et Király, datant du 16ème siècle, sont parmi les plus célèbres. Un magnifique dôme en pierre surmonte le bassin central entouré de petites piscines de différentes températures. Les Bains Széchenyi forment un complexe de 15 piscines dont 3 grandes, en plein air, avec de l’eau chaude. Les bains de l’hôtel Gellért, accessibles aux non résidents, sont aussi très célèbres mais s’y baigner coûte cher.

10. PRENDRE UN VERRE DANS UN ROMKOCSMA

Un romkocsma est un bar installé sur plusieurs étages d’un immeuble abandonné. Il compte donc plusieurs salles avec bar et parfois une piste de danse. Le premier a avoir ouvert ses portes en 2001 est le Szimpla Kert et il a rapidement été copié. Chacun de ces bars a son propre style mais la décoration est généralement faite d’objets hétéroclites de récupération. Si au départ les Ruin Pubs étaient le lieu de rendez-vous des artistes, on y vient maintenant pour boire un verre et manger un bout. Il existe aussi des Underground Bars.

À VOIR ET FAIRE ÉGALEMENT À BUDAPEST

Si vous pouvez visiter Budapest en 3 ou 4 jours, voici d’autres endroits et activités à faire:

  • Se promener au Városliget
  • La Statue de la Liberté, au sommet du Gellért-hegy
  • Le Musée national hongrois
  • Le site archéologique d’Aquincum
  • La rue piétonne de Vaci Utca
  • Le marché aux puces de Pest (Ecseri piac)
  • Terror Haza Muzeum (La Maison de la terreur)
  • L’île Margit-sziget
  • La Galerie nationale hongroise
  • Les grottes du Varnegyed et celles de de Szemlo-hegy
  • Les Halles centrales de Budapest (Budapesti Központi Vásárcsarnok)
  • Les collines de Buda
  • Admirer le panorama depuis la colline de Gellért-hegy
  • Prendre le tramway le long du Danube, au coucher du soleil
  • L’Avenue Andrassy
  • Le grand cimetiere Kerepesi
  • Assister au Sziget festival, le plus grand festival de musique d’Europe
  • Le Musée ethnographique (Neprajzi Muzeum)

OÙ SORTIR À BUDAPEST

  • Szimpla Kert, un pub à la déco atypique
  • High Note SkyBar, un rooftop bar avec une superbe vue

About the Author

Mat
Créateur de Noobvoyage.fr

Be the first to comment on "Budapest: 10 choses à faire et à voir absolument"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


error: Content is protected !!