Interview: Julien, un jeune belge de 18 ans en WHV en Australie

  • Julien, 18 ans, originaire de Bruxelles et en Australie depuis le 18 septembre 2011

Qu’est ce qui t’as amené à partir en Australie ? comment as-tu découvert le working holiday visa ?

C’est ma soeur qui travaillant dans une agence de voyage consacré à l’Australie m’a parlé du working holiday et je dois avouer que c’est elle qui m’a un peu poussé à partir, ce n’est pas que je ne voulais pas mais c’est juste que j’avais un peu peur de partir seul a l’autre bout du monde.

C’est la première fois que tu pars à l’étranger ?

Non j’étais déjà parti à New York avec ma soeur.

Comment est ton niveau d’anglais ? Tu as progressé ?

Je dois avouer qu’avant de partir j’avais de bonnes bases mais ici j’ai appris des tas de mots propre aux australiens et j’ai hâte de pouvoir les sortir devant mes amis.

Tu est parti avec beaucoup de bagages ?

Je suis parti avec juste un gros sac à dos de 17kg, j’ai juste pris le plus important. Ça ne sert à rien d’emporter des chaussures ou des pantalons car vous n’en mettrez pas!

Quel est le truc le plus utile que tu ai emmené avec toi ?

Mon couteau!

Quelles ont été tes premières impressions en arrivant ?

Je suis arrivé à Sydney et je ne le savais pas mais cette ville est réputée pour être cher et moi ça m’a vraiment surpris. Je me suis directement demandé comment j’allais survivre dans ce pays avec des prix aussi élevés.

Est-ce que tu travailles en Australie ?

Ah voilà la question que je déteste tant, ma mère me l’a demande tout le temps :hap: Cela fais maintenant un peu plus de trois mois que je suis là et j’ai du cumuler à peine deux semaines de travail !

J’ai fais le taxi-vélo à Cairns et j’ai cueilli les rock melons à Home Hill mais j’ai du arrêter au bouts de trois jours car je faisais une réaction allergique. C’est des horaires difficiles vu que c’est toute la nuit, en gros tu transportes les gens trop bourrés d’une boite à une autre. Et pour la paye ça dépend vu que tu loue le vélo et l’argent que tu gagnes c’est ce que tu reçois des clients donc si c’est une soirée morte t’auras pas beaucoup, car il faut rembourser la location qui peut aller de 60$ à 180$.

Une samedi soir j’ai gagné 330$ en plus de la location. Faut avoir la technique et un peu de chance de tomber sur les bons clients.

L’Australie est un pays de tentations (plages, filles, soirées) c’est ça qui m’empêche de travailler car un job on peux en trouver facilement. D’ailleurs va falloir que je m’y mette car j’ai quasi plus de sous.

Des conseils pour trouver du boulot en Australie ?

Se bouger le cul ! Ne faites pas comme moi !

Quel est pour toi le top 3 des choses que tu as vu/faites pour l’instant en Australie ?

Le top 3 ? Difficile à dire tellement chaque jour passé ici est une aventure. Je me souviens j’étais à Alva beach avec deux amis quand soudain un gros 4×4 se ramène avec quatre ouvriers qui avaient leurs « day-off » et ils nous proposent de boire un verre avec eux (petit conseil ne refusez jamais c’est très mal vu). J’ai terminé la soirée dans la villa d’un des ouvriers avec une trentaine d’autres personnes, c’était complètement fou alors qu’à la base on était juste venu pour se baigner.

Ensuite à Cairns je me suis offert une croisière sur la grande barrière de corail avec des séances de plongée et c’est une des plus belles que j’ai vu dans ma vie, limite c’était une explosion de couleur que ce soit les poissons ou le corail. Je conseille à tout le monde de le faire si jamais vous passez par le Nord-Est de l’Australie!

Troisièmement, c’est le fait d’avoir roulé plus de deux mois sans rego ce qui implique donc qu’on devais éviter les flics, les accidents et les radars car on aurait pu avoir une très lourde amende suivie de la perte du véhicule. C’était tout les jours le stress lorsqu’on était sur la route.

Tu as vu beaucoup de bestioles ? des trucs dangereux ?

Ayant un van avec un pote on voyage surtout sur les petites routes et on a donc vu pleins de kangourous au bord des routes. J’ai aussi vu des wallabys, deux serpents, un koala, une tortue et des tas d’insectes inimaginable. Par contre j’ai encore rien vu de dangereux à part les serpents et encore je crois pas qu’ils étaient très méchants.

Des conseils pour économiser de l’argent en Australie ?

Oh oui j’en ai, ça fais une semaine que j’ai plus de sous donc je m’y connais. Tout d’abord pour les courses il faut aller chez Coles ou Aldi et ne prendre que leurs marques ( pâtes à 99 cents, etc.. ), pour dormir gratuitement faut aller sur les Rest Area mais c’est seulement si vous êtes hors des grosses villes. Et aussi très important mais c’est avant le départ NE PARTEZ SURTOUT PAS AVEC UN ORGANISME du style WEP ou autre! C’est très chère et inutile.

Sur place, il y a moyen de tout faire tout seul, il faut juste ouvrir un compte en banque deux ou trois semaines avant votre départ via internet comme ça vous l’avez directement à votre arrivé et vous ne vous trimbaler pas avec tout votre cash.

Tu aurais des conseils pour ceux qui débarquent en Australie pour la première fois ?

Ne pas paniquer et laisser une chance au pays de vous convaincre de rester. J’ai rencontré des tas de gens (principalement des français :p ) qui sont rentrés après une semaine car c’était trop cher. Et bien mettre de la crème solaire les deux premières semaines !

As-tu rencontré beaucoup de français là-bas ?

Oui, il y en a PARTOUT tout comme les allemands.

Qu’est-ce que tu penses des français en Australie ?

Qu’ils sont mal-éduqués. Dans les auberges de jeunesse la plupart des vols d’objets et de nourritures sont souvent dû à des français. Et en règle générale les Australiens voient d’un très mauvais oeil les français et je pense que c’est du à l’arrogance que peuvent avoir certains français. Après c’est clair que tout les français ne sont pas comme ça, d’ailleurs mon meilleur ami est français.

As-tu rencontré beaucoup de compatriotes belges ?

A Sydney, j’ai du rencontrer seulement deux-trois belges avec qui j’ai sympathisé mais même depuis que j’ai un van avec mon pote Laurent, belge lui aussi, j’en ai rencontré que un seul à Brisbane. Je crois pas qu’on soit un peuple très aventurier. On préfère nos bières et nos frites.

Ton avis sur les australiens ? les australiennes ?

Honnêtement ils sont tops! La plupart sont très hospitalier avec les étrangers et ils seront les premiers à vouloir savoir comment est la vie en Europe, moi ils me posent pleins de questions à propos de Bruxelles, Paris et Amsterdam et il y a d’en parler pendant des heures avec eux. Ils sont également très fêtards  ils boivent tout le temps et veux toujours vous proposés de boire avec eux. C’est pareil avec les filles et en plus elles kiffent l’accent frenchie (vous savez ce qu’il vous reste à faire ;)

Est-ce que tu as rencontré des aborigènes ? tes impressions ?

Les abos, comment dire… oui j’en ai vu mais on parle de quoi, des vrais abo qui vivent dans les réserves  Alors non je n’en ai pas vu mais si on parle des abos qui sont h24 bourrés et qui sont aux chômage alors oui j’en vois tout les jours. Le truc à savoir avec les « faux-abos » c’est qu’ils perçoivent environ 3000$/mois du gouvernement australien et la plupart utilisent cet argent pour se bourrer la gueule ou se droguer. Ils ont la haine envers les blancs pour tout ce que les australiens leurs ont fait dans le passé. Après je suis pas un spécialiste du sujet je ne vais pas risquer de dire des bêtises mais c’est ce que j’ai compris après avoir parlé avec des locaux.

Qu’est-ce qui te manques le plus en Australie ?

La famille et les amis surtout. Etant à l’autre bout du monde on se rend vite compte de qui sont les vrais amis et ceux qui ne le sont que sur Facebook.

La bouffe en Australie, t’en penses quoi ?

J’en pense ce que je dis à tout le monde: « L’Australie c’est un pays de gros », ils mangent n’importe quoi, n’importe quand, c’est hallucinant. Il y en a pour tout les goûts en passant de la Vegemite (sans commentaires) au burger de Kangourou (meilleure viande que j’ai goûté). Ne vous attendez à de la grande gastronomie en venant ici.

Qu’est-ce qui te plait et qu’est-ce que tu n’aimes pas en Australie ?

Ce que moi j’aime par dessus tout en Australie c’est l’hospitalité des Australiens, la météo, la beauté des paysage (plages à perte de vue, la jungle tropicale ). Je crois que la seule chose qui me dérange vraiment c’est les lois qui sont à mes yeux trop strictes (ex: mon ami s’est vu écoper d’une amende de 300$ juste parce qu’il roulait avec un bras hors de la fenêtre. Mais d’un côté c’est quand même un pays avec un taux très bas de criminalité donc c’est un mal pour un bien quoi qu’il y ai moyen d’en débattre pendant des heures.

Tu es plutôt jeune, est-ce que les autres voyageurs que tu as rencontré étaient aussi jeunes ou plus vieux ? ton âge ne t’as jamais posé de problème ?

Heureux que tu me poses la question car la plupart des voyageurs ont plus de 20 ans et à leurs yeux du haut de mes 18 ans je ne suis encore qu’un bébé, du coup j’avais un peu de mal à m’intégrer avec les autres voyageurs mais maintenant je pense avoir gagné en maturité et du coup je n’ai plus aucun problème.

Sinon le fait d’avoir 18 ans ne m’a rien posé comme problème vu que l’achat d’alcool est autorisé à partir de 18 ans mais le seul problème que j’ai vraiment eu c’était pour les jobs car les employeurs préfèrent embaucher quelqu’un de 20 ans que de 18 ans.

C’est quoi tes projets en Australie et après ? d’autres voyages de prévus ?

Pour le moment je suis à Noosa Heads et je vais y passer les fêtes. Après ça on va se diriger vers la Tasmanie pour y cueillir des pommes et je crois qu’on va y rester un ou deux mois histoire de se refaire une santé et pourquoi pas partir dans le Western Australia avant de rentrer dans ma Belgique natale à boire des bières sous la pluie… Après ça j’espère encore pouvoir voyager le plus possible et pourquoi pas réaliser un tour du monde.

 Un grand merci à Julien pour avoir pris le temps de répondre à mes questions

Tags: interview australie, interview working holiday visa, conseils working holiday visa australie, interview australie working holiday visa, whv australie interview, interview travail australie pvt, interview pvt  australie

About the Author

Mat

Créateur de Noobvoyage.fr

Be the first to comment on "Interview: Julien, un jeune belge de 18 ans en WHV en Australie"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


error: Content is protected !!