Monténégro: les bouches de Kotor (avis et conseils)

bouches de kotor

J’ai profité de mon voyage en Croatie pour passer quelques jours au Monténégro. Honnêtement, à part les bouches de Kotor dont j’avais vu des photos sur Instagram, je ne connaissais absolument rien de ce pays. Voici mes impressions et quelques conseils utiles qui vous serviront si vous envisagez de visiter le Monténégro pour la première fois.

gorges de kotor

Sommaire

  1. Se rendre au Monténégro
  2. Arriver à Kotor
  3. La vieille ville
  4. Visiter la forteresse de Kotor
  5. Les excursions à faire depuis Kotor
  6. Conclusion
  7. Préparer son voyage
  8. Photos

Se rendre au Monténégro

Le Monténégro (du moins la ville de Kotor) est facilement accessible en bus depuis Dubrovnik en Croatie. Même si Kotor ne se situe qu’à deux heures de route de Dubrovnik en voiture, il faudra prendre votre mal en patience à la frontière car les douaniers doivent vérifier les passeports de tout le monde. Une fois passé la frontière, on découvre un paysage montagneux. Ça fait un peu plus ghetto que la Croatie, avec beaucoup de bâtiments pas terminés…

Ne vous attendez pas à une vue impressionnante directement après avoir passé la frontière ! On rejoint Kotor par une route qui longe la baie et le paysage devient de plus en plus beau au fur et à mesure que l’on se rapproche de la ville. Ça m’a fait un peu penser au lac de Genève, mais avec plus de palmiers… Le trafic est important et il peut y avoir un bouchon.

Juste avant d’arriver à Kotor, on aperçoit deux petits îlots: Notre-Dame du Rocher, et juste à proximité l’îlot de Saint-Georges avec son abbaye (Sveti Đorđe). Les deux îlots font face au village de Perast. Si vous logez à Kotor, ne vous inquiétez pas, vous pourrez revenir visiter ces trois endroits très facilement.

Pour l’anecdote je me suis rendu à Kotor depuis Split en Croatie, avec un arrêt à Dubrovnik. Le temps de trouver mon Airbnb, j’étais complètement KO avec la chaleur.

baie de kotor

Vue depuis le clocher de l’église de Perast

Arriver à Kotor

La gare routière est très petite et se trouve pas très loin de la vieille ville (il faut marcher un petit peu). Un conseil: achetez directement votre billet de retour dès que vous arrivez à Kotor, car les places partent vite !

Sur la route qui mène à la vieille ville on trouve les mêmes supermarchés qu’en Croatie mais avec un nom différent (Idea). Tous les prix sont affichés en euros.

Un truc à savoir si vous logez à Kotor: regardez bien où se trouve l’hôtel où vous prévoyez de rester car ça grimpe à mort sur la partie ouest de la ville. Mieux vaut donc trouver un hébergement situé dans la partie plate de la ville car avec la chaleur on est vite crevé !

Si vous le pouvez prenez une chambre avec la climatisation car la température en été est affolante, il fait encore plus chaud qu’en Croatie.

La petite ville de Kotor est située dans un emplacement plutôt flippant, au pied de la montagne. Ici, pas de KFC ni de MacDo. On y trouve un petit centre commercial avec un food court à l’étage. L’endroit est vite devenu mon QG car il y a la clim’, le wifi gratuit bien que très lent, et les prix pour manger sont raisonnables (3€ le petit dej, 2€ le café, 2€ la bière). Je pense que c’est le meilleur endroit pour manger avec un petit budget à Kotor… mais il faut pouvoir supporter les gens qui fument ! Car il est autorisé de fumer à l’intérieur ! Pour info les cigarettes coûtent entre 1,60€ et 2,5 € le paquet.

Malgré la petite taille de la ville de Kotor, c’est très touristique: la majorité des touristes débarque des immenses paquebots qui restent dans la baie face à la ville. Il y a parfois jusqu’à cinq paquebots de 2000 personnes dans la baie !

bouches du kotor

L’entrée de la vieille ville

La vieille ville

Si vous avez déjà visité la Croatie auparavant, vous ne serez pas vraiment surpris: c’est très joli mais ça ressemble aux villes côtières que l’on peut voir en Croatie. Un truc qui m’a surpris est qu’il mette de la musique à fond dans la vieille ville ! Les Monténégrins n’ont pas la même perception du bruit que les Français je pense.

Sinon, j’ai pu constater que la grande majorité des bars de la vieille ville sont magnifiques. On trouve aussi de nombreux Casino. La vieille ville est très petite et on en fait le tour rapidement.

Si vous êtes à court d’idées de visites, jetez un oeil au 3D museum: on peut y voir un film en 3D de huit minutes sur l’histoire de la ville de Kotor. Le film est en français. Franchement, c’est loin d’être renversant, ça m’a filé mal au crâne, mais si vous avez 3,5€ à dépenser et que vous voulez vous mettre au frais pendant dix minutes, allez-y.

Visiter la forteresse de Kotor

Il vous en coûtera 3€ pour accéder au sommet (s’il y a quelqu’un à l’entrée !). Prévoir 1h30 de visite: j’ai mis 45 minutes de montée, et 35 minutes pour redescendre.

Si vous êtes allé au Mont Lovcen auparavant et que vous avez admiré la vue depuis le 25ème virage, la vue depuis la forteresse n’est pas si impressionnante. Ça reste très joli.

Dommage que ce soit très mal entretenu. Mettez des baskets car ça glisse et il y a des rochers instables. Évitez d’y aller en tongues ! Sur le chemin, vous croiserez des vendeurs de bouteilles d’eau, mais prenez votre propre bouteille avec vous car on a vite fait d’être en sueur ! N’empêche que ça fait une bonne session de cardio !

Sinon, il n’y a pas grand-chose à voir dans la forteresse même, on dirait un vieux squat abandonné. Essayez d’y aller très tôt (vers 7h, je dirais) car vers 9h du matin les touristes débarquent tous des bateaux de croisière et il devient difficile de rejoindre le sommet avec tout le monde qui bloque le sentier d’accès.

ville de kotor

Le sommet de la forteresse

Les excursions à faire depuis Kotor

Depuis Kotor il y a deux activités à ne pas manquer:

La visite de la baie: je l’ai fait avec Carpe Diem Tour (25 €). Je suis tombé sur cette agence par hasard, ils avaient un stand sur le port. J’ai trouvé ça vraiment sympa à faire: on va jusqu’à l’entrée de la baie en speedboat, on peut voir une île-prison, on visite une grotte où on peut nager (un peu dangereux…), puis un hangar à sous-marin abandonné, et on s’arrête sur les îlots en face de Perast, en enfin 20 minutes à Perast où on peut visiter le clocher de l’église. Ça permet d’avoir un point de vue intéressant sur la baie de Kotor et les alentours. Le tour dure 3h30 (départ à 12h30 et retour à 16:00, réservé le matin même).

Une journée de visite avec excursion au Mont Lovcen: j’ai réservé l’excursion avec l’auberge de jeunesse Old Town Backpacker. Je ne logeais pas chez eux mais ça n’a pas été un problème, n’importe qui peut participer à l’excursion (35€ la journée). N’hésitez pas à demander des infos à l’accueil, même si vous ne dormez pas chez eux. C’est vraiment cool à faire car on rencontre d’autres backpackers de plein de nationalités différentes, il y a une bonne ambiance et on visite plusieurs endroits magnifiques. Je dois avouer qu’en fin de journée j’étais assez crevé mais le bus est confortable. J’en garde un très bon souvenir.

Sachez quand même que les informations données au Tourist Center situé à gauche de l’entrée principale de la vieille ville sont peu précises… donc n’hésitez pas à vous rendre directement aux deux endroits que je mentionne pour demander des infos et réserver les excursions directement (je précise que je ne touche pas de commission !).

 Conclusion

 Les plus

  • Visiter la baie en bateau
  • Paysages montagneux, les vues splendides sur la baie de Kotor

 Les moins

  • La chaleur infernale en été
  • Forteresse de Kotor mal entretenue
  • Les hordes de touristes qui débarquent des bateaux

 Mon avis: ♥♥♥♥♥

_Si vous prévoyez un voyage en Croatie, ce serait vraiment dommage de ne pas inclure une visite de trois ou quatre jours au Monténégro pour visiter la vieille ville et la baie de Kotor. Le peu que j’ai vu du Monténégro m’a donné envie d’y retourner pour visiter le reste du pays.

 – Mat

_

Préparer son voyage

  • Réservez votre hôtel à Kotor sur Booking.com
  • Pour les petites budgets et rencontrer d’autres voyageurs, réservez une auberge de jeunesse à Kotor sur Hostelworld.com
  • Profitez de 30€ de remise pour votre première inscription sur Airbnb
  • À lire: les bouches de Kotor sur Wikipédia

Photos

Photos prises avec un Sony a6000 + objectif grand angle 10-18 mm et un Sony RX100 M3. Vous pouvez réutiliser les photos à condition de mettre un lien vers cette page.

bouche de kotor

L’entrée d’une ancienne base de sous-marin

kotor bay

Les murs de la vieille ville de nuit

bouches de kotor montenegro

On voit des trucs étonnants dans la baie de Kotor

les bouches de kotor

l’île de Notre-Dame du Rocher

visiter kotor

Le centre commercial de Kotor, au pied de la montagne

Tags: bouches de kotor, les bouches de kotor, baie de kotor, bouche de kotor, bouches du kotor, les bouches du kotor, fjord kotor, fjord de kotor, fjord montenegro, gorges de kotor, bouches kotor, montenegro kotor, visiter kotor, ville de kotor, kotor bay

About the Author

Mat

Créateur de Noobvoyage.fr

Be the first to comment on "Monténégro: les bouches de Kotor (avis et conseils)"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


error: Content is protected !!