Premier voyage en Slovénie: impressions et conseils de visite

visiter la slovenie a faire a voir

Voici un petit bilan de mon premier séjour en Slovénie (incluant une journée à Venise). Mon expérience devrait vous être utile si vous allez visiter la Slovénie pour la première fois.

Cet article est le premier concernant mon voyage de trois semaines effectué cet été, durant lequel mon itinéraire fut le suivant:

  • Venise
  • Slovénie
  • Croatie
  • Monténégro

Arrivée à Venise

La Slovénie se trouvant à proximité de Venise, et le billet Paris-Venise coûtant 50€, j’ai donc décidé de partir directement pour Venise puis de prendre un bus pour Ljubljana.

À Venise, j’ai logé à proximité de la gare routière de Mestre, qui est la ville d’accès la plus proche. Pour aller à Venise depuis Mestre, vous pouvez prendre une navette qui part de la gare de Mestre.

Pour info, le billet de bus aéroport de Venise => Mestre (gare): 8€ (aller-retour = 15€)

Après une journée de visite à Venise, le lendemain j’ai pris le minibus de la compagnie DRD de Mestre à Ljubljana, la capitale Slovène. Prix: 25 € (2h45 de trajet).

On peut acheter le billet en ligne sur le site de DRD. Les minibus attendent devant l’hôtel Plaza, situé juste en face de la gare. Ils sont faciles à repérer, le logo DRD est indiqué en gros dessus.

Bizarre mais le chauffeur n’a pas vérifié si on avait un billet ou quoi que ce soit… Après 2h45 de route, il nous a déposés devant la gare à Ljubljana.

Ma copine avait réservé une chambre Air Bnb mais on est arrivés en avance, donc on a dû poireauter sous le soleil le temps que l’hôte vienne nous ouvrir. J’avais la haine car j’avais pété la roue de la valise Décathlon (en même temps, elle a déjà vu du pays). La dame est arrivée, nous a installé puis offerts un verre. Elle était très gentille mais je dois avouer qu’elle sentait franchement bizarre.

Bref… me voilà arrivé à Ljubljana, la capitale de la Slovénie.

Premières impressions sur Ljubljana

Rien d’exceptionnel, la ville est cependant plutôt jolie. C’est touristique, le centre est piéton et il y a pas mal de restaurants et magasins sympas le long de la rivière qui coule dans le centre. J’ai constaté qu’il y a pas mal de touristes espagnols, allez savoir pourquoi…

visiter la slovénie

L’architecture me fait penser à l’Autriche ou l’Allemagne. L’atmosphère est très relax, on se sent en sécurité et c’est propre. C’est sympa à visiter mais on en fait vite le tour.

La vue depuis le château vaut le coup, ça grimpe un peu mais il y a pas mal de salles à visiter gratuitement à l’intérieur, et on peut profiter d’une superbe vue sur Ljubljana. N’hésitez pas à rentrer dedans.

visiter ljubljana slovénie

Vue depuis le chateau de Ljubljana

Ljubljana peut se visiter en une après-midi.

Journée au lac de Bohinj et de Bled, visite des gorges de Vingtar

Le lendemain je prends le bus pour le lac de Bohinj depuis la gare de Ljubljana (bus direct = 9,30 € / aller simple ).

Pour acheter un billet, il faut aller au kiosque situé à gauche de la gare (où c’est marqué ‘BUS STATION’).

Pour aller à Bohinj, le bus passe devant le lac de Bled (environ 1h15 de trajet depuis Ljubljana).

Le lac de Bohinj

Arrivée au lac de Bohinj après 2h00 de trajet. Promenade dans les alentours puis pique-nique (je n’ai pas fait le tour du lac à pied, je précise). L’endroit est super joli, l’eau est claire et on voit beaucoup de poissons.

visiter lac bohinj slovénie

Il y a aussi le wifi gratuit autour du lac. On peut être les pieds dans l’eau en utilisant son smartphone. C’est propre, on voit des parapentes… c’est vraiment un endroit agréable. Si vous faites des activités (style paddling, parapente, kayak, randonnée…) ça mérite d’y rester 2 ou 3 jours.

Pour ceux qui veulent aller au mont Vogel (pour prendre le téléphérique), il se trouve à 11 km de Bohinj. Donc soit vous avez un véhicule et c’est bon pour vous, sinon on peut aussi y aller en bus (2 € depuis Bohinj).

Depuis Bohinj, pour repartir en direction de Bled, il y a un bus par heure. Attendez simplement que le bus arrive à l’arrêt en forme de chalet en bois (là où il vous a déposé, juste avant le pont.).

Prix billet bus Bohinj => Bled: 3,60 € (40-45 minutes de bus.)

Le lac de Bled

Directement débarqué à Bled, j’ai loué un VTT pour aller visiter les gorges de Vingtar, situées pas très loin du lac de Bled. Honnêtement, c’est joli mais sans plus. La balade pour s’y rendre est cependant sympa à faire car on passe à travers des petits villages et le paysage est magnifique. Si vous avez le temps, faites-le, ça fait une jolie ballade (l’entrée ne coûte que 4 €).

Bizarrement, le lac de Bled m’a semblé bien plus petit que sur les photos. Il semblerait d’après divers blogs qu’il n’y a pas grand-chose à visiter sur l’île au centre du lac, et le bateau pour s’y rendre coûte assez cher donc je n’y suis pas allé. Par contre, si vous êtes bon nageur, vous pouvez la rejoindre facilement à la nage car elle ne se trouve pas très loin du bord. L’eau est moins claire qu’au lac de Bohinj mais elle est plus chaude.

visiter la slovenie bled

Sinon, c’est très touristique (il y a bien plus de monde qu’à Bohinj) mais c’est bien plus beau à voir en vrai qu’en photo. Bref, ça vaut le coup.

Depuis Bled, le billet de bus pour retourner à Ljubljana coûte 6,30 €.

En résumé, il est largement possible de visiter en une journée le lac de Bohinj + les gorges de Vingtar + le tour du lac de Bled, et je vous recommande de louer un VTT à Bohinj (10 € la demi-journée).

J’aurais toutefois préféré rester une nuit ou deux sur place, peut-être une nuit à Bohinj puis une nuit à Bled.

Péripéties à Piran

Après Ljubljana, direction Piran, sur la côte Adriatique. Le bus Ljubjana => Piran coûte 12 € par personne (2h00 de route).

C’est assez surprenant car on passe d’un paysage digne de la Suisse à la côte méditerranéenne en seulement deux heures de route.

Piran est très jolie mais c’est galère pour s’y retrouver si vous logez en dehors de la vieille ville.

Petite anecdote qui me servira de leçon: le chauffeur de bus, sympa, nous dépose devant notre Airbnb et repart. Là, ma copine réalise qu’elle a laissé son Ipad dans le bus !

On court comme deux gogols derrière celui-ci, puis je vois ma copine qui saute à l’arrière d’un mec en scooter et lui demande de poursuivre le bus. J’ai attendu une demi-heure au bord de la route avec nos bagages en me demandant où elle était passée et si j’allais la retrouver un jour… puis elle réapparaît avec l’Ipad !

En fait, après avoir perdu de vue le bus, le conducteur du scooter l’a déposée à la gare routière la plus proche où elle a croisé par hasard le chauffeur de bus qui s’était arrêté pour faire une pause ! Et donc l’Ipad était encore dans le bus !

La leçon, c’est qu’il faut toujours vérifier si on a rien oublié derrière soi quand on prend le bus ! (valable pour le taxi également !)

Après ces péripéties, on s’est posé dans un bar pour souffler et se remettre de nos émotions puis on s’est mis à la recherche de notre Air BnB, qui fut assez galère à trouver. On l’a finalement trouvé, la proprio était une meuf style hippie très sympa, qui vivait avec son mec et des chats.

visiter la slovénie piran

La place Tartini à Piran

Visite de Piran: la vue depuis la bell tower est très jolie, le vieux centre est sympa à voir mais c’est minuscule et on en fait très vite le tour. Du coup on en profite pour se baigner au pied des rempars sur une plage de galets (prévoir chaussures de baignade). L’eau est super claire !

Le lendemain, direction Rovinj en Croatie (lire la suite ici).

En résumé, je regrette d’être resté visiter la Slovénie seulement quatre jours. J’aurais préféré prévoir plusieurs jours à Bohinj et à Bled pour y faire de la rando, et explorer les alentours de Ljubljana. Peut-être pour une prochaine fois !

About the Author

Mat

Créateur de Noobvoyage.fr

1 Comment on "Premier voyage en Slovénie: impressions et conseils de visite"

  1. Très belle destination !
    Vous avez finalement eu de la chance pour l’iPad ;)

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


error: Content is protected !!