Infos pratiques Vanuatu

Carte Vanuatu

  • Budget: 20/30 € par jour
  • Capitale: Port-Vila (sur l’île d’Efate)
  • Population: 234 000
  • Langue: Bislama, français, anglais
  • Monnaie: Vatu (VUV)
  • Religion principale: Chrétiens
  • Climat: Tropical
  • Quand y aller: avril à octobre
  • Visa: à l’arrivée, gratuit, valable un mois

Introduction

Un archipel de 83 îles d’origines volcaniques situées à l’Est de la Nouvelle-Calédonie et pas très loin de l’Australie. Peu de backpackers connaissent l’existence du Vanuatu, ce qui peut-être une bonne raison pour s’y rendre car c’est un pays très peu développé et pas encore pourri par le tourisme de masse. Les volcans en activités, les plages et les spot de plongée sont les raisons principales d’y aller.

Les plus

  • Les plages de sable noir
  • Les îles (forêts, cascades et blue holes…)
  • La culture: cérémonies traditionnelles (le saut du gol ou ‘rituel du Naghol’, l’ancêtre du saut à l’élastique; entre avril et juin)
  • Les volcans actifs (le Mont Yasur, sur l’île de Tanna)
  • La plongée (en particulier l’épave du SS President Coolidge et million dollar point)
  • Isolé, pas encore gâché par le tourisme

Les moins

  • Pas vraiment une destination pour les backpacker fauchés (les vols entre les îles coûtent chers)
  • Les moustiques (malaria très présente)
  • Routes et infrastructures en mauvais état en dehors des villes

Climat

L’été va de novembre à mars avec des températures de 28°c en moyenne (max 32°c). La saison des cyclones va de décembre à mars. L’hiver va d’avril à octobre avec des températures de 23°c en moyenne.

Budget

Comptez 20 à 30 € et plus par jour en poyenne, la plus grosse dépense d’un trip au Vanuatu étant les vols domestiques entre chaque îles. Aller d’île en île en bateau est peu recommandé car dangereux.

Argent

Distributeurs seulement à Port Vila et Luganville donc faites-y le plein de cash. A Port-Vila vous trouverez deux banques australiennes, ANZ et Westpac.

Visa

Disponible à l’arrivée, gratuit et valable un mois.

Drogue/cigarettes/alcool

Drogue: la marijuana devient de plus en plus populaire à Port-Vila et Luganville.

Cigarettes: Trouvable à Port-Vila.

Alcool: Le kava est une boisson traditionnelle au gout pas terrible, fais à base de racine d’une plante locale, et a des effets différents de l’alcool (du genre sédatif/hallucinogène suivant la quantité absorbée). C’est aussi la boisson la moins chère du Vanuatu.

Il est possible de trouver des boissons alcoolisées un peu partout (bars, restaurants, supermarchés). Les bières locales sont la « Vanuatu Bitter » et la « Tusker« . Beaucoup de bières australiennes également, ainsi que du vin français et australien, mais tout ce qui est importé coûte plus cher.

Rencontres

Locaux: amicaux et accueillants. Si vous arrivez dans un village ou allez sur un terrain qui semble être privé, demandez la permission au chef du village sinon vous risquez des problèmes. Demandez leur permission avant de les prendre en photo, normalement cela ne pose pas de soucis.

Autres voyageurs: pas mal d’australiens, sinon très peu de voyageurs indépendants style backpacker.

Nightlife

Quelques nighclubs à Port-Vila, un cinéma et des croisières sont organisées en soirée avec du vin, de quoi grignoter et de la musique des îles.

Des danses et concerts traditionnels ont lieu suivant les périodes.

Problèmes et désagréments

Les centres médicaux sont très basiques en dehors des villes, donc évitez de vous blesser, buvez beaucoup d’eau et protégez vous du soleil autant que possible.

Dans l’ensemble le Vanuatu est un pays sur, sauf à Port-Vila la nuit ou la criminalité augmente d’année en année. Pas de serpents/araignées mortelles mais faites attention aux bestioles (méduses par ex.) si vous faites du snorkelling ou de la plongée.

Avant d’aller voir les volcans renseignez vous sur l’activité volcanique récente, ça peut s’avérer très risqué. Les tremblements de terres sont aussi un risque au Vanuatu.

Fille seule: Évitez de circuler seule le soir, que ce soit à pied ou en transport public (bus, minibus et taxi). Évitez d’y aller si vous êtes enceintes, risques de malaria. Presque tous les locaux sont chrétiens et c’est un pays très conservateur donc habillez vous modestement. Fréquenter des hommes peut-être mal perçu.

Transports

Si vous souhaitez louer un véhicule (4×4 ou moto), les seuls endroits ou vous pourrez le faire sont Port Vila et Luganville. Les routes sont en sale état. Pas besoin de permis international, juste votre permis de conduire suffira.

Les minibus sont le moyen de transport le moins cher en ville et partent aussi du terminal domestique depuis l’aéroport de Port Vila. Pour les repérer, ils ont un ‘B’ rouge sur leur plaques d’immatriculation. Vous avez juste à grimper et à dire au chauffeur où vous voulez vous rendre.

Avion: Air Vanuatu a des vols vers la plupart des îles, avec des vols réguliers entre Tanna et Santo vers Etafe. Taxe de 300VT sur les vols domestiques, pas inclus dans le prix du billet.

Ferry: services peu pratiques car pas mal de retards. Il est possible de prendre un ferry entre Nouméa en Nouvelle-Calédonie et Port Vila au Vanuatu mais le ferry ne fait la traversée qu’une fois par mois (le MV Havannah).

Logement

Pour ceux avec un petit budget, les options les moins chères sont les bungalows qui peuvent être très basiques: il faudra apporter votre propre PQ et moustiquaires, peut-être pas d’électricité dispo. Ne comptez surtout pas sur le WIFI.

Il est aussi possible de faire du camping sur les terrains des bungalows ou guesthouses, il faudra juste emmener votre propre tente.

Nourriture

Restau varié à Port-Vila (français, chinois, italien…). Le boeuf local est réputé être excellent. Fruits et légumes pas chers dans les marchés locaux.

Le Laplap est une spécialité du Vanuatu et on en trouve dans les marchés locaux. Le crabe de cocotier est aussi une spécialité locale mais il est dur d’en trouver du fait que l’espèce est en danger. Les Tuluk, une variété de Laplap, sont aussi une spécialité du Vanuatu.

Pourboire: pas attendu ni encouragé car va à l’encontre des traditions locales.

Végétariens: pas beaucoup de choix mais légumes et fruits à foison.

Communications

Internet: quelques cafés internet à Port Vila. Sinon, quasiment inexistant sur les îles isolées. Prenez un bon bouquin avec vous.

Carte SIM: pas chère (autour de 500 VT) et facile à acheter dans n’importe quel supermarché ou magasin à Port Vila si vous avez un téléphone débloqué. Il y a deux opérateurs dont Telecom Vanuatu Ltd et Digicel qui vendent des pack avec recharges.

Quoi emmener

  • Un oreiller gonflable et un drap/duvet si vous restez dans les bungalows les moins chers
  • Votre propre matos de snorkeling/plongée si vous pensez passer beaucoup de temps dans l’eau
  • Une moustiquaire
  • Des bonnes chaussures de marche
  • Une lampe torche

Note: 7/10

Tags: carte sim vanuatu, que voir au vanuatu, que faire au vanuatu, que faire au vanuatu, quoi faire au vanuatu, conseils vanuatu, visiter le vanuatu, choses à faire vanuatu, à faire au vanuatu, à voir au vanuatu, vanuatu à voir absolument, voyager seul au vanuatu,

About the Author

Mat

Créateur de Noobvoyage.fr

1 Comment on "Infos pratiques Vanuatu"

  1. L’endroit a l’air bien sympa si ce n’est le malaria. Je viens de passer 1 mois en Inde du sud, et l’obligation de me mettre sous traitement m’a semblé bien contrraignante … à envisager avec un séjour combiné en Nouvelle Calédonie ou en Australie..

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


error: Content is protected !!