Faire un vol en hélicoptère à New York: tout ce qu’il faut savoir

tour en hélicoptère new york

Faire un vol en hélicoptère à New York: tout ce qu’il faut savoir

Fondée en 1624 par des colons néerlandais à l’embouchure de l’Hudson sur la Côte–Est des Etats-Unis, New York figure 400 ans plus tard au palmarès des villes les plus mythiques de la planète. La démesure d’une architecture conquérante sur un site naturel extraordinaire !

Du Bronx au nord à Staten Island au sud en passant par Manhattan et les bords de l’East River, la Big Apple offre un paysage urbain incroyable lorsqu’il est vu du ciel. Un tour en hélicoptère s’impose comme la seule solution possible pour embrasser d’un seul regard cette ville unique au monde. Bref, si vous décidez de monter à bord, ça sera une expérience irremplaçable et inoubliable.

_

Voici toutes les choses à savoir pour bien préparer votre vol en hélicoptère au-dessus de New York:


Sommaire

  1. Pourquoi faire un vol en hélicoptère ?
  2. A-t-on le mal de l’air ou le vertige à bord d’un hélicoptère ?
  3. Quand peut-on voler en hélicoptère à New York ?
  4. Comment s’habiller pour le vol en hélicoptère ?
  5. Que voit-on pendant le vol ? Quel est l’itinéraire de vol ?
  6. Combien de personnes peuvent monter à bord de l’hélicoptère ?
  7. Combien de temps dure le vol en hélicoptère ?
  8. Où se trouve l’héliport ?
  9. Quelques conseils pour les photographes
  10. Derniers trucs à savoir avant de voler
  11. Comment réserver mon vol en hélicoptère ?

1/ Pourquoi faire un vol en hélicoptère ?

Apte à opérer depuis la ville, agile et confortable, l’hélicoptère s’impose comme l’outil parfait pour offrir à ses passagers une expérience inoubliable. Sa capacité à voler en stationnaire offre l’opportunité de la contemplation et de prise de vues à 180° de quartiers entiers. L’occasion de donner à votre album de vacance une dimension extraordinaire.

À ce titre, le vol en hélicoptère s’avère assez différent de celui vécu en avion. Il offre le temps nécessaire à l’observation et permet de découvrir sous tous les angles de vue possibles un monument phare comme l’incontournable Statue de la Liberté ou le superbe One World Trade Center !

Une véritable visite guidée grâce aux commentaires avertis du pilote qui partage avec vous la passion de sa ville. Si vous parlez anglais, n’hésitez pas à lui poser vos questions, il se fera un plaisir de vous répondre. Pour les passionnés, sachez que les hélicoptères utilisés pour ce type d’excursions sont des hélicoptère de luxe de type Bell 407, Bell 427, EC 130 ou EC 155.

2/ A-t-on le mal de l’air ou le vertige à bord d’un hélicoptère ?

Pour qu’il y ait vertige il faut qu’il y ait un lien physique entre la position en hauteur et le sol comme sur un balcon ou une échelle. Ce n’est évidemment pas le cas en hélicoptère, donc rien à craindre en matière de phobie du vide !

Si les personnes sujettes au mal de l’air devraient éviter cette activité, tout comme celles qui ont des problèmes de santé ou une peur viscérale des voyages aériens, sachez que l’hélicoptère offre un vol particulièrement confortable. Le mal de l’air y est très rare ! Dans tous les cas, le type de vol proposé tient plus de l’émerveillement que des sensations fortes ! En règle générale, la magie de l’expérience l’emporte sur la crainte, les minutes passent vite et les passagers les plus inquiets n’ont pas vraiment le temps de se sentir mal à l’aise !

3/ Quand peut-on voler en hélicoptère à New York ?

New-York se découvre avec plaisir à toute heure. Pour ceux qui privilégient la prise de vues vidéo ou photographique on conseillera de réserver leur vol au moment où le soleil est haut dans le ciel. Une position au zénith qui optimise l’éclairage et évite les rayons trop rasants dans l’axe des panoramas les plus intéressants. Les plus romantiques apprécieront eux de découvrir la mythique Skyline au coucher du soleil. Un moment magique où les plus belles couleurs du ciel s’allient à celles de la « ville qui ne dort jamais » pour offrir un extraordinaire écrin de lumières aux grattes ciel de Manhattan.

Ne manquez pas de surveiller la météo durant les jours qui précédent votre vol. Une détérioration des conditions météorologiques pourrait entraîner l’annulation de ce dernier. N’hésitez pas à appeler la compagnie d’hélicoptère la veille pour confirmer votre décollage. Si malheureusement ce dernier doit être reporté, ne soyez pas trop déçu ! On ne transige jamais avec la sécurité aérienne à New York comme ailleurs. Si vous ne pouvez pas reporter votre réservation durant votre séjour new-yorkais, cette dernière vous sera intégralement remboursée.

4/ Comment s’habiller pour le vol en hélicoptère ?

La cabine de l’hélicoptère étant fermée et chauffée, il est inutile de prévoir des vêtements chauds pour ce vol au-dessus de New York. Optez pour des vêtements dans lesquels vous êtes parfaitement à votre aise. Si vous faites de la photo, choisissez de préférence des habits sombres pour éviter les reflets dans les verrières de la cabine.

Bien évidemment prenez avec vous que le strict nécessaire ! Ne vous encombrez pas d’un sac, d’une écharpe ou d’un couvre-chef que le pilote vous demandera dans tous les cas de laisser au sol avant le décollage. Vous ne serez pas autorisés à embarquer avec une boisson ou de la nourriture, et il est inutile de vous munir d’un casque puisqu’on vous en fournira un.

Privilégier un blouson avec des poches à fermeture éclair pour y mettre les clés, papiers d’identité ou cartes bancaires que vous souhaitez conserver avec vous : la certitude de ne rien perdre dans la cabine au cours du vol !

vol helicoptere au dessus de new york

5/ Que voit-on pendant le vol ? Quel est l’itinéraire de vol ?

Ce que vous verrez durant le vol dépendra bien évidemment du circuit et de la durée choisie. La Statue de la Liberté, l’Empire State Building ou Central Park figurent au programme de tous les vols proposés. Ces incontournables peuvent être complétés par d’autres sites ou monuments célèbres mais optionnels comme le Verrazzano Bridge ou le Yankee Stadium (sauf les jours de match bien sûr) ! Au moment de réserver votre vol, vous aurez le choix entre différents itinéraires.

Peut-on changer d’itinéraire à la demande durant le vol ? Ces circuits touristiques étant déterminés à l’avance avec les autorités américaines, il n’est pas possible d’en modifier le parcours en vol. Tout le monde comprendra aisément que le trafic aérien au-dessus d’une grande ville soit nécessairement maîtrisé ! Le survol de New York a proprement dit étant interdit pour des raisons évidentes de sécurité, la découverte de la ville s’effectue depuis l’Hudson River et le port. Une contrainte qui n’enlève absolument rien à la magie de l’expérience grâce à l’imbrication complète des eaux et de la ville.

6/ Combien de personnes peuvent monter à bord de l’hélicoptère ?

Chaque hélicoptère offre six places passagers. Compte tenu de la popularité de l’activité, les vols s’effectuent toujours à plein. Vous pouvez solliciter un siège en particulier au moment de réserver mais rien ne vous assure de l’obtenir au décollage. Le placement des passagers est en effet déterminé par leur poids respectif afin d’assurer une répartition équilibrée dans l’appareil.

Vous noterez que le poids par passager est limité à 275 livres (soit environ 125 kg). Vous souhaitez privatiser l’hélicoptère pour jouir seul de New York vue du ciel ? C’est possible mais il vous faudra réserver les 6 sièges ! À défaut, dîtes vous que partager une si belle expérience avec autrui offre l’occasion de nouer des amitiés inattendues.

7/ Combien de temps dure le vol en hélicoptère ?

Les différents compagnies proposent plusieurs circuits aux parcours, durées et prix différents. Les temps de vol s’échelonnent de 12 minutes à 30 minutes (De 12 à 15 minutes, de 18 à 20 minutes, ou bien de De 25 à 30 minutes).

Si vous avez un plus gros budget, il est aussi possible de faire le vol en couple, au coucher du soleil ou en soirée (plus d’infos).

Si tous les tours valent d’être vécus, l’expérience mérite vraiment son pesant de dollars ! N’hésitez pas à débourser un peu plus pour voler plus longtemps. Les prix peuvent paraître élevés, mais c’est compréhensible quand on prend en compte l’énorme consommation en carburant de l’appareil, l’entretien de l’hélicoptère qui nécessite des pièces très complexes, ainsi que l’assurance et le prix de l’emplacement sur l’héliport.

8/ Où se trouve l’héliport ?

L’héliport se trouve à cinq minutes à pied de la station de métro South Ferry à Manhattan aux limites de Battery Park et Financial District. La station est desservie par les lignes 1, N et R. Si vous utilisez Google Maps pour vous déplacer dans New York entrez dans la destination suivante “Downtown Manhattan Heliport”. Si vous utilisez un GPS, vous devrez y rentrer l’adresse voisine de l’héliport : 18 E River Bikeway, New York, NY 10004.

Notez que l’héliport ne dispose pas de son propre parking mais que vous pourrez garer votre véhicule à l’un de ceux disponibles à proximité : intersection des South Street et Whitehall Street ou intersection South St et Old Slip Rd voire celui de South Street Seaport (à revérifier au moment de la réservation !). Depuis Time Square, comptez 30 minutes de métro ou de Taxi pour rejoindre l’héliport.

9/ Quelques conseils pour les photographes 📷

  • Pour éviter le flou de bougé, privilégiez un appareil avec une stabilisation optique intégrée (que ce soit le boitier ou bien l’objectif), car les vibrations de l’hélicoptère ne faciliteront pas la prise de vue.
  • Prévoyez aussi un filtre polarisant pour atténuer les reflets de la vitre bombée de l’appareil, pour raviver la couleur du ciel et pour atténuer la brume à l’horizon.
  • Pour éviter les reflets, un pare-soleil pourra aussi être très pratique.
  • N’utilisez pas le flash !
  • Bien évidement, pour éviter les mauvaises surprises durant le vol pensez à avoir une carte mémoire avec suffisamment de place et une batterie chargée.
  • Photographiez à une vitesse d’obturation rapide pour compenser les vibrations de l’appareil de l’appareil (il faudra sûrement augmenter les ISO). En effet, même si on a l’impression de se déplacer lentement quand on est à bord, on se déplace cependant très vite.
  • Prenez deux appareils si vous le pouvez, un avec un grand angle pour avoir une vue d’ensemble du cockpit, avec le pilote et les passagers, et un autre appareil avec un zoom monté dessus. Ça vous évitera de perdre du temps à changer d’objectif durant le vol et vous pourrez couvrir différents types de photos (c’est surtout risqué de changer d’objectif durant le vol).
  • Si vous ne voulez pas vous embêter avec plusieurs objectifs, prenez un zoom tout-en-un équivalent à un 24-70mm ou un 24-105mm (et plus) sur plein format pour avoir une plage focale qui couvre le plus de possibilités.
  • Déjà mentionnée ci-dessus, mais évitez les vêtements colorés mais préférez les habits sombres pour éviter les reflets dans les verrières de la cabine. Si vous voulez vraiment éviter le moindre reflet, une paire de gants noire pourra peut-être servir pour ne pas qu’on voit le reflet de vos mains.
  • Ne collez pas votre objectif à la vitre pour éviter les vibrations.
  • Enfin, ne soyez tout le temps le nez collé au viseur, à vouloir absolument la photo parfaite.. profitez de la vue et de l’expérience avec vos propres yeux !

10/ Derniers trucs à savoir avant de voler

  • L’altitude de vol comprise entre 1500 et 2000 pieds (500 et 670 mètres) permet en effet d’embrasser d’un seul regard des quartiers entiers de New York !
  • Avant d’embarquer, pensez à mettre votre téléphone portable en mode avion. Vous n’aurez ni l’autorisation ni l’envie de communiquer durant ce moment phare de votre séjour new-yorkais !
  • Les femmes enceintes prendront conseil auprès de leur médecin avant de réserver cette activité.
  • Les personnes à mobilité réduite peuvent tout à fait envisager de faire un tour en hélicoptère. Il leur suffit de se signaler à la réservation pour bénéficier d’une assistance particulière à l’embarquement et au débarquement.
  • Les enfants quel que soit leur âge peuvent être embarqués à bord de l’hélicoptère: En dessous de 2 ans, ils effectuent le vol sur les genoux d’un de leurs parents. Leur présence doit tout de même être mentionnée à la réservation. Au-dessus de 2 ans, ils sont installés sur leur propre siège qui doit fait l’objet d’une réservation au tarif normal conformément à la réglementation aérienne en vigueur.
  • Et si je suis seul ? Vous pouvez tout à fait réserver cette activité si vous voyagez seul à New York ! L’expérience reste superbe qu’on la partage ou non avec des proches.
  • Prévoyez aussi ce que vous ferez après le vol: un tour en hélicoptère au dessus de New York est un expérience intense qui procure une bonne dose d’adrénaline, pourquoi ne pas aller prendre un verre ou faire une activité qui va vous permettre de redescendre sur terre et faire le débriefing dans un endroit calme avec les personnes avec qui vous avez fait le vol ?

Comment réserver mon vol en hélicoptère ?

Pour plus d’infos et pour réserver votre tour en hélicoptère au-dessus de New York, cliquez-ici.

_

About the Author

Mat
Créateur de Noobvoyage.fr

Be the first to comment on "Faire un vol en hélicoptère à New York: tout ce qu’il faut savoir"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*